Paroisse Saint-Didier-sur-Chalaronne

« Ne nous laisse pas entrer en tentation.»

Un nouveau Notre Père

 

   Le premier dimanche de l’Avent, le 3 décembre 2017, nous serons invités à réciter ensemble le Notre Père dans une version légèrement remaniée, comme l’a annoncé la Conférence des Evêques de France le 31 mars dernier. La nouvelle traduction a reformulé la sixième demande. Nous ne dirons plus : « Ne nous soumets pas à la tentation » Il faut maintenant dire : « Ne nous laisse pas entrer en tentation.» La formule en usage depuis lors : « Ne nous soumets pas à la tentation » pourrait en effet donner à penser que Dieu pourrait nous soumettre à la tentation. Or Dieu ne tente personne, ce que l’épître de Saint Jacques rappelle vigoureusement : « Que nul, quand il est tenté, ne dise : ma tentation vient de Dieu. Car Dieu ne peut être tenté de faire le mal et ne tente personne. » (Jc 1,13)

 

Notre Père, qui es aux cieux,   

Que ton nom soit sanctifié,

Que ton règne vienne,

Que ta volonté soit faite                       

sur la terre comme au ciel

Donne-nous aujourd’hui 

Notre pain de ce jour

Pardonne-nous nos offenses

Comme nous pardonnons aussi

A ceux qui nous ont offensés

Et ne nous laisse pas entrer en  tentation

Mais délivre-nous du  Mal.  

Amen !