Paroisse Montréal-la-Cluse

Marie et Joseph sur les routes !

Les passages d’Evangile proposée par l’Eglise pour la liturgie de ce temps de Noël nous donne à découvrir Marie et Joseph comme marcheurs. Ils marchent pour aller à Bethléem se faire recenser (Nuit de Noël). Ils marchent pour aller au Temple pour présenter Jésus, comme la loi juive le demandait (Fête de la Sainte Famille, aujourd’hui). Ils marchent encore pour fuir en Egypte car Hérode en veut à la vie de l’enfant (Fête des saints innocents). Comment ne pas penser alors, en lien avec l’homélie du pape François de la veillée de Noël à ces millions de réfugiés, fuyant la guerre ou la misère ?
Une fois de plus l’Evangile nous dérange ; le pape François nous dérange. La vie chrétienne n’est pas un long fleuve tranquille.
Laissons-nous bousculer, même si ce n’est pas facile, pour toujours mieux vivre en cohérence avec le message de cet enfant de la crèche.

Alain RAYMOND