Denier : à quoi sert mon don ?

 

Chers amis,

C’est avec une profonde gratitude que je m’adresse à vous. Cette lettre est celle de toutes les personnes qui, comme vous, par leur don au Denier, permettent à l’Église des Pays de l’Ain d’être un lieu de rencontres et de partage pour accueillir et se recueillir, comme l’a souhaité le Christ.

En tant qu’évêque, c’est une joie de vous relater quelques initiatives passées ou à venir qui font la vie de notre diocèse. Cette mission d’Église est d’abord incarnée par les prêtres qui se dévouent sans compter pour apporter la joie de l’Évangile auprès de toutes les générations. Votre don au Denier est destiné à leur assurer un traitement convenable ainsi qu’une protection sociale.

Ainsi, avec votre don, vous aussi, vous contribuez à mettre la Parole en actes.

Pour faciliter l’action des prêtres, nous sollicitons le concours de salariés et de bénévoles. Chargés d’animation pastorale, d’accueil, de gestion ou encore de communication, ils contribuent, avec leurs compétences et leur engagement, à faire rayonner l’Église catholique dans tout le diocèse de Belley-Ars. Votre don au Denier nous permet de les rémunérer et de les former.

Vous le voyez, chacun de vos dons signifie bien plus qu’un simple soutien financier. Vous vous engagez pour que l’Église catholique soit en capacité de délivrer son message de paix, de partage et de fraternité auprès du plus grand nombre. Quelle plus belle mission dans notre société contemporaine parfois gagnée par la tentation du repli sur soi ?

Au nom de chacun des prêtres du diocèse, des salariés et des bénévoles, je souhaite, du fond du coeur, vous dire un grand merci et vous assure de ma prière pour vous et vos proches. Je sais pouvoir compter sur votre fidélité.

 

Mgr Pascal Roland

Évêque de Belley-Ars

 

Comment faire un don ?

Vous pouvez donner facilement en ligne : don.belley-ars.fr

 

A quoi sert mon don ?

Le don au Denier des fidèles sert au paiement des salaires et charges sociales (maladie, vieillesse) des prêtres diocésains, et des salaires et charges sociales (maladie, vieillesse, chômage) des laïcs salariés du diocèse : laïcs en mission ecclésiale, comptables, secrétaires, assistantes, chargés de gestion… À ces traitements, s’ajoute la charge que représentent certaines formations suivies par les prêtres et le personnel durant leurs années de service, ainsi que les sept années de formation des séminaristes.

En principe, les prêtres sont logés par la paroisse dont ils ont la charge. Cependant, il peut arriver que certains d’entre eux soient obligés de payer des loyers et des charges locatives. Dans ce cas, le Denier sert aussi à leur attribuer un complément de ressources leur permettant de se loger.

Le don au Denier sert par ailleurs à rémunérer les communautés religieuses qui ont reçu une mission de l’évêque pour le diocèse.

Le Denier sert enfin à compléter la pension de retraite des prêtres dès lors que cette pension est insuffisante et inférieure au minimum vieillesse.

 

Louis Jacques Le Seigneur
Économe diocésain

 

 

LE POINT
SUR LA COLLECTE 2017

Au 31 août 2017, la collecte du Denier est en baisse de – 1,7 % par rapport à l’an dernier à la même date (1 187 000 € contre 1 208 000 € en 2016). Il reste près d’un million d’euros à collecter pour couvrir nos dépenses annuelles, les trois derniers mois de l’année seront donc décisifs.
Nous comptons sur la participation de tous : chaque don est précieux !

 

ZOOM SUR UNE MANIÈRE DE DONNER

LE PRÉLÈVEMENT AUTOMATIQUE

Grâce au prélèvement automatique, le diocèse peut compter sur une ressource régulière. Cette formule, plus efficace pour aider l’Église, facilite la gestion de trésorerie et offre une visibilité permettant d’envisager des projets pastoraux sur le long terme.
Pour le donateur, elle garantit une tranquillité d’esprit grâce à la programmation de son soutien sur l’année.

 

Téléchargez la Lettre des donateurs du Denier