Paroisse Pont-de-Veyle

Prendre un bon départ…

 

Cette première semaine de septembre est marquée par la rentrée des classes. Notre paroisse, elle aussi, reprend le rythme normal de la vie quotidienne. Qu’il me soit permis de souligner 2 points importants pour la vie de notre communauté.

 

Ecole Une

 

* La journée Portes ouvertes de la paroisse le 9 septembre à Grièges, de 9 heures à 18 heures. 

C’est une journée importante à noter et à retenir sur nos tablettes. Au cours de cette journée sont présentées toutes les activités de la paroisse. Elles sont nombreuses et diverses. Beaucoup de groupes existent afin de favoriser l’évangélisation dans les différents domaines de la vie ordinaire : L’accueil à la maison paroissiale, le catéchisme, l’aumônerie des malades, l’entretien des églises, les services des sacristies, le secrétariat, la comptabilité, la préparation des Baptêmes, préparation des mariages, préparation des funérailles, le conseil pastoral… Il y a de la place pour tout le monde selon le charisme propre de chacun. Certains de ces groupes ont besoin urgent de personnes nouvelles. Je compte sur la présence de chacun à cette journée paroissiale. Je compte sur votre présence pour présenter, d’une part, ces différents services (merci de réaliser des panneaux d’ici là). Je compte sur votre présence pour assurer une permanence afin  de présenter ces services et d’interpeller de nouvelles vocations. Je compte sur votre présence pour passer un moment dans la journée pour vous renseigner, ne serait-ce que pour vous rendre compte et de la vitalité de la paroisse et des besoins que nous avons. Ne soyons pas des consommateurs de la Messe dominicale !

 

Etre Chrétien, c’est faire partie d’une communauté et s’engager pour que cette communauté vive. Merci de répondre à cet appel !

Retraite Grièges (15)

* Le Catéchisme. 

Il ne concerne pas seulement les enfants et les catéchistes mais chacun de nous. Nous sommes tous responsables de la transmission de la Foi. Soyons bien conscients que l’ambiance de la société Française – telle qu’elle est aujourd’hui – n’est plus chrétienne. La France est un pays de mission. Ne voyons pas de mauvaise volonté de la part des parents, ni même de la négligence. Dans un pays où Dieu a été mis à la porte des institutions, on ne  pense même plus à mettre son enfant au catéchisme. Le sport est devenu un dieu, les loisirs sont le principal souci de nos contemporains : c’est ainsi, il faut en prendre acte ! Pour autant, je suis certain que ce climat non-chrétien est une chance pour l’Eglise ! Tout est à bâtir ! Toutes les initiatives, et les ruses, sont bonnes pour l’Evangélisation. Oser parler de Dieu dans notre pays est un défi que nous devons tous oser, quelques soit notre âge, notre situation, notre vocation. A celui qui a déjà fait l’expérience de l’évangélisation, il n’a pas manqué de constater que, dans la plupart des cas, l’annonce de Jésus-Christ est reçue favorablement. 

 

Je vous invite donc, tous et chacun, à vous sentir responsable de la catéchèse et de la composition des groupes sur notre paroisse. Au cœur de cette feuille paroissiale, vous trouverez la lettre que l’on adresse aux familles. Cette lettre, ne la gardez pas pour vous et ne la remettez pas sur la table au fond de l’Eglise ! Pouvons-nous remporter le défi que chacun va transmettre ces informations à un foyer ? Concrètement, le catéchisme peut être proposé dès la 3ème année de maternelle par l’Eveil à la Foi. La journée du 9 septembre permettra de rencontrer les catéchistes et de voir avec eux les modalités pratiques (jours, lieux, horaires…) – à ce jour, rien n’est fermé ! Tout est possible ! Un atelier MONTESSORI est proposé aux petits enfants cette année : c’est nouveau ! Profitons-en ! Enfin, faisons preuve d’inventivité en terme d’évangélisation. Rien ne nous empêche de faire le pied de grue à la sortie des écoles publiques (sur le trottoir d’en face, pas à la porte, il faut respecter la loi !) afin de distribuer tracts et informations sur le sujet !! Prosélytisme ? Oui, et sans honte !

 

Retraite Grièges (22)

 

Chers frères et sœurs, la mission nous presse ! St Paul nous prévient : « Malheur à moi si je n’évangélise pas ! ». Et Jésus dit à ses amis : « Tu as été fidèle : entre dans la joie de ton Maître ! ». Que choisissons-nous ? Les ténèbres ou la lumière ? Que voulons-nous pour notre pays de France ? Qu’elle se réveille de ses racines chrétiennes ou qu’elle croupisse dans un athéisme ambiant ? A nous, à chacun de jouer… Nous avons dès le début de ce mois de septembre toutes les cartes en main ! Au travail… Bonne mission à chacun !

 

Votre Curé, Père Olivier BARNAY +