Paroisse Saint-Denis-lès-Bourg - Péronnas

La multitude des saints

Chers frères et sœurs, bonjour !

 

Le jour de notre baptême l’invocation des saints a retenti pour nous. A ce moment-là beaucoup d’entre nous étaient enfants, portés dans les bras de leurs parents. Peu avant d’accomplir l’onction avec l’huile des catéchumènes, symbole de la force de Dieu dans la lutte contre le mal, le prêtre a invité toute l’assemblée à prier pour ceux qui allaient recevoir le baptême, en invoquant l’intercession des saints. C’était la première fois où, au cours de notre vie, on nous offrait cette compagnie de frères et sœurs «aînés» — les saints — qui sont passés par la même route que nous, qui ont connu nos mêmes difficultés et qui vivent pour toujours dans l’étreinte de Dieu.

 

La lettre aux hébreux définit cette compagnie qui nous entoure par l’expression «multitude de témoins». C’est ce que sont les saints : une multitude de témoins. Les chrétiens, dans le combat contre le mal, ne se désespèrent pas. Le christianisme cultive une confiance inguérissable: il ne croit pas que les forces destructrices et désagrégeantes puissent prévaloir. Le dernier mot sur l’histoire de l’homme n’est pas la haine, n’est pas la mort, n’est pas la guerre. A chaque moment de la vie, la main de Dieu nous assiste, et également la présence discrète de tous les croyants «qui nous ont précédés sous le signe de la foi».                              

 

Pape François