Paroisse Pont-de-Veyle

On recherche des hommes et des pères !

 

Curieux titre, me direz-vous ? Et pourtant derrière cet avis de recherche il y a un réel enjeu. Notre société en perpétuelle mutation nous offre de multiples facettes. Il y a de bonnes choses, voire même excellentes, et puis il y a des réalités que l’on n’imaginait pas il y a encore une dizaine d’années.

 

Parmi les changements de notre monde, la théorie du genre. Il y a de quoi en perdre son latin pour nos anciens ! Qu’est-ce que c’est ? Pour faire court : Aujourd’hui tout est possible en matière de chirurgie d’une part mais, peut-être plus grave encore, on s’évertue à mettre dans la tête de nos enfants des choses inconcevables il y a encore peu de temps. Certains manuels scolaires présentent à nos jeunes le fait que « on ne nait pas homme ou femme, on le devient ». Ainsi, est donnée désormais la possibilité de choisir si on veut être un garçon ou une fille. Les conséquences de cette théorie sont nombreuses et dévastatrices. A titre d’exemples : les vêtements unisexe, les pirouettes grammaticales pour nommer telle ou telle fonction, les jouets des enfants dont on prend bien soin en communication de ne pas présenter comme spécifiques aux garçons ou aux filles etc…

 

Mais plus grave encore. A force de gommer la différentiation sexuelle, on en arrive à tuer la nature humaine. Ainsi, les hommes sont efféminés, il n’y a plus cette virilité – qui n’est pas synonyme d’attitude d’ours ! – cette masculinité responsable. Et par suite, il n’y a plus de père.

 

Combien de jeunes me font la confidence de rechercher chez le Prêtre le père qu’ils n’ont pas ? Un père capable de faire preuve d’autorité, de leur dire quand ça ne va pas. Mais aussi un père qui leur montre le but à atteindre, qui définit un objectif, qui encourage, qui exprime son affection… en un mot : un homme, un père qui est un modèle. Face au drame de l’absence du père, l’Eglise, une fois encore, experte en humanité, prend les choses en main. C’est ainsi que la Communauté de l’Emmanuel propose un camp Optimum. Le camp Optimum est une quête de quatre jours à la découverte de l’âme masculine. Chaque année des centaines d’hommes participent à cette session. Ils viennent explorer sous le regard de Dieu la grandeur et la beauté de leur cœur d’homme. L’un d’eux témoigne : «  Prières, partages, défis sportifs, rencontres, enseignements, projection de films, discussions autour d’un verre … Le camp Optimum est une invitation pour les hommes à explorer leur masculinité quel que soit leur état de vie. Laïc ou consacré, nous avons, chacun, une vocation particulière dans le monde que nous avons à vivre avec  les spécificités de notre âme masculine. Comme célibataires, pères, maris et prêtres, Optimum est une aide précieuse pour parvenir à répondre au mieux à nos missions terrestres.». Plusieurs de mes confrères dans le Diocèse et hors Diocèse ont proposé un camp Optimum aux hommes de leur paroisse. J’emboîte le pas ! Ainsi, je propose à tous les hommes de notre communauté paroissiale de 20 à 70 ans de participer, avec votre Curé, au prochain camp Optimum. Il aura lieu en Haute-Loire vers le Puy-en-Velay du 19 au  22 Octobre 2017. J’invite nos hommes à réserver cette date et vous organiser dès à présent avec vos épouses, vos fiancées, vos études, votre fac pour que dès le jeudi soir vous soyez à Paray-le-Monial pour vivre cette belle aventure. Je vous donnerai les modalités d’inscription fin août début septembre.

 

Cette expérience vécue en paroisse me parait importance à plusieurs titres. D’une part, elle va consolider les liens fraternels de notre communauté. Un homme qui a participé à une session me disait : « C’est très sympa ! De magnifiques et forts enseignements, des temps de prières incroyables et en plus, on joue aux boules et on boit de la bière !! ». D’autre part, ce camp Optimum va nous permettre – vous et moi – d’approfondir la grâce propre qui est la nôtre. Aux époux et aux pères de se remettre à niveaux, aux jeunes gars encore étudiants et célibataires de poser de bonnes fondations. Donc, on est partant ? De manière à avoir une première visibilité je vous invite à me donner vos noms dans les jours qui viennent afin que je puisse avant la dispersion estivale donner une idée du nombre aux organisateurs à Chadenac.

 

A l’heure d’internet, n’hésitez pas à aller consulter le site internet du « camp Optimum » .    

 

Votre Curé, Père Olivier BARNAY +