Paroisse Pont-de-Veyle

Le groupement paroissial de Pont de Veyle : Un cœur pour la France.

 

 

C’est désormais officiel depuis ce samedi 13 mai 2017 : le charisme de notre paroisse est de prier continuellement pour la France.

 

Tout s’est mis en place d’une manière progressive au fil des ans pour en arriver à cette définition. Depuis de nombreuses années, le Chapelet est récité chaque semaine dans l’église de Pont de Veyle. L’Adoration du Saint Sacrement fait partie de la vie de nos clochers depuis des décennies, à Grièges par exemple. La dévotion au Sacré-Cœur est bien ancrée dans la spiritualité de chacun depuis bien longtemps déjà. L’intronisation de la Garde d’honneur du Sacré-Cœur de Jésus en septembre 2013 s’est faite naturellement. Puis, 4 jeunes de nos paroisses sous la conduite de leur Curé se rendent aux Journées Mondiales de la Jeunesse en Pologne l’été 2016. De Varsovie, sur la tombe du Père Popieluszko, nous apprenons l’assassinat du Père Hamel en France. De retour, dès le mois de septembre, l’initiative d’une Neuvaine pour la France de 9 mois est accueillie avec joie par tous les fidèles du groupement paroissial et bien au-delà, même. Ainsi de septembre 2016 au mois de mai 2017, tous les premiers jeudis du mois, ce sont plus de 100 personnes qui se réunissent pour une Messe célébrée pour notre Pays. Parallèlement, une prière à Notre Dame de France est récitée à la fin de chaque Messe, quotidiennement. Une prière qui est dite par chacun dans nos maisons, nos familles, nos foyers, à l’hôpital ou dans les maisons de retraite.

 

Tout au long de ces derniers mois, des enseignements ont été dispensés afin de présenter des grandes figures de Sainteté Française : St Pierre Chanel, St Vincent de Paul, St Jean-Marie Vianney, St François de Sales… Le week-end du 20 mai, nous accueillerons les reliques de Sainte Marguerite-Marie Alacoque, cette religieuse de la Visitation de Paray-le-Monial qui a reçu le message du Sacré-Cœur de Jésus. Début juin 2017, enfin, notre paroisse ira en pèlerinage à Vienne près de Lyon aux sources de la Foi en France. Et par bien d’autres nombreux événements conduits par Dieu Lui-même, il nous est apparu, au conseil pastoral et à moi-même que le charisme, la vocation de cette paroisse était de prier d’une manière continuelle pour notre Pays. Le groupement paroissial de Pont de Veyle est un cœur pour la France !

 

C’est ainsi que, et sans aucune limite de temps, nous nous engageons :

*  à réciter chaque jour la prière à Notre Dame de France.

*  à consacrer une dizaine du chapelet chaque lundi à Pont de Veyle pour la France.

* à célébrer la Messe le premier jeudi de chaque mois pour la France, suivie d’une nuit entière d’Adoration du Saint-Sacrement.

*  à prier pour la France chaque mercredi au cours de l’Adoration à Grièges ainsi qu’à la Messe qui est célébrée au terme de celle-ci.

*  à prier pour la France lors du chapelet de la Miséricorde

le vendredi à Cormoranche-sur-Saône.

 

Notre-Dame de la Miséricorde Marie

 

Depuis le 13 Mai 2017, notre Paroisse est consacrée à la Vierge Marie. Les prénoms de plus de 200 paroissiens ont été déposés dans un Cœur suspendu au cou de la statue de la Sainte Vierge dans l’église de Pont de Veyle. En témoigne, cette plaque commémorative apposée près de la Chapelle de Sainte Jeanne d’Arc. On peut y lire :

 

«  En cette église, le 13 mai 2017, au terme de neuf mois de prière pour la France, et sous la conduite de leur Curé l’Abbé Olivier Barnay, les paroissiens du groupement de Pont de Veyle se sont consacrés et ont consacré leurs paroisses au Cœur Immaculé de Marie, Mère de Dieu et Reine du Ciel. Depuis cette date ils poursuivent, sous le patronage de Notre-Dame en son Assomption, leur prière pour la conversion de la France, Fille aînée de l’Eglise. »

 

Puissions-nous ainsi, humblement et, à notre niveau, contribuer au relèvement spirituel de notre Pays de France. Nous savons la force de la prière. Nous savons que Jésus est vainqueur du monde par sa mort et par sa résurrection. Nous savons que les grandes batailles se gagnent à genoux car Dieu seul peut rendre possible ce qui nous parait impossible. Nous, paroissiens de ce groupement paroissial, voulons collaborer au réveil de la Fille aînée de l’Eglise. Nous acceptons de ne pas en voir les fruits mais nous savons que Dieu nous répondra car « sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent ». Nous aimons notre Pays, nous sommes convaincus que la France est une terre bénie de Dieu, chérie de la Vierge Marie. Le Sacré-Cœur de Jésus et celui Immaculé de la Vierge Marie sauveront la France.                                                      

 

Votre Curé, Père Olivier BARNAY +