Paroisse Pont-de-Veyle

J’embauche !

 

Ordinations (3)

 

Tous nos aînés se rappellent forcément du Cardinal Marty, le truculent archevêque de Paris des années 70. Il avait été nommé un mois ½ avant les événements de mai 68. Quel baptême du feu pour celui qui avait déjà fait sensation en arrivant avec sa légendaire 2cv à l’archevêché de Paris ! C’est d’ailleurs dans sa 2cv qu’il va mourir, une fois parvenu à la retraite, en étant emporté par un train à un passage à niveaux. L’une des paroles les plus célèbres du cardinal Marty a été ce fameux cri, « j’embauche ! » prononcé au cours d’une homélie pour un jeudi saint. La formule a connu un grand succès, beaucoup d’évêques la reprennent régulièrement à leur propre compte. Notre évêque ne l’a pas encore fait, mais il aurait pu le faire puisque, cette année, pour la seconde fois depuis une trentaine d’années, il n’y aura pas  d’ordination de prêtre dans notre Diocèse. Quand le cardinal Marty disait : « J’embauche ! » c’était sa manière à lui de relayer les nombreux appels de Jésus dans l’Évangile et, comme il avait le sens de la communication, il savait trouver des formules qui marquaient les esprits, la preuve, plus de 40 ans après, on en parle encore ! On en parle mais les séminaires de France ne sont pas pour autant habités de jeunes en formation. Le nombre des Ordinations Sacerdotales en France ne cesse de chuter. Il faut regarder objectivement : 140 en 2014, 120 en 2015, 100 en 2016. Une petite augmentation des Séminaristes : 645 en 2014 et 653 en 2016. Il est parfois bon de nous mettre ces chiffres sous les yeux pour se rendre compte de la réalité, voire de la dégringolade que connait l’Eglise qui est en France depuis une cinquantaine d’années… tiens, tiens, c’est bizarre ? Vous avez dit bizarre ? !!

 

ordinations_1

 

Il semble que nous n’ayons pas pris la mesure du drame et que, peut-être, nous n’avons pas pris le temps de nous interroger sur des questions de fond. Pour ma part, je suis convaincu que la pauvreté des liturgies des années évoquées plus haut a contribué grandement à l’effondrement des vocations sacerdotales. Comment voulez-vous qu’un jeune soit attiré quand il a devant lui un Prêtre revêtu d’un étole tout droit sortie des magasins Saint Maclou, célébrant la Messe avec le pain surprise de chez Picard dans une coupe en terre dégotée au fond du jardin et avec des animateurs qui s’égosillent avec une guitare à la main ? Sans parler des chants creux dans le sens du vide qui oscillent entre « viens mélanger tes couleurs » et « un grand champ à moissonner »… Je suis aujourd’hui convaincu, pour l’avoir vécu personnellement dans les milieux de l’aumônerie et même dans le scoutisme de mon enfance (pourtant pas si lointaine !), que tout cela n’a apporté à l’Eglise qui est en France que perte du sens du Sacré, désertification de la Messe Dominicale et, par suite, chute vertigineuse des vocations.

 

En revanche, n’en déplaise, y compris à bon nombre d’Evêques, ce sont dans les milieux dits « traditionnels » que les églises se sont remplies et que sont nées des vocations sacerdotales. Les paroisses qui tiennent bon, contre vents et marrées, dans le respect des normes liturgiques, des Servants de Messe (garçons seulement !) bien formés, les communautés nouvelles décomplexées par rapport à l’utilisation du latin (entre autres !), les Scouts d’Europe ou les Scouts Unitaires de France, les familles véritablement chrétiennes où la prière n’a pas été abandonnée, les écoles Catholiques hors contrat avec l’état qui ne cessent de se multiplier en France, mais aussi, les écoles Catholiques de nos villages (Sainte Thérèse pour nous à Grièges !) qui ont bien saisi l’importance de mettre Dieu au cœur du projet pédagogique … Bref, autant de lieux où naissent aujourd’hui des Vocations Sacerdotales et religieuses.

 

En ce dimanche des Vocations, j’adresse un appel à tous les jeunes garçons qui lisent ce bulletin soit en direct soit par internet : Ne vous laissez pas intimider par des courants idéologiques qui ne subsisteront pas ! Regardez l’Eglise dans sa belle Tradition, tournez vos regards vers ces Prêtres, ces Curés de Paroisse, qui fidèlement, jour après jour, donnent leur vie pour l’amour du Christ et de l’Eglise. N’ayez pas peur de répondre favorablement à l’Appel que le Seigneur vous adresse : C’est beau d’être Prêtre ! J’en témoigne ici encore par ces lignes. Le monde a besoin de vous ! Le monde, notre pays de France, a besoin de Prêtres au cœur de feu, des prophètes qui n’ont pas peur de l’adversité et d’aller à contre-courant. Certes, il y a des difficultés dans la vie Sacerdotale, comme il y en a dans la vocation du mariage ! Mais, la Joie de donner Dieu au monde par les Sacrements et par l’Eucharistie en particulier est incomparable !

 

Alors, oui, je reprends à mon compte les paroles du Cardinal Marty : « j’embauche ! ». En ce dimanche de prière pour les Vocations, en ce mois de Mai consacré à la Sainte Vierge, prions afin que le Seigneur nous donne des Prêtres, de Saints Prêtres selon le Cœur de Jésus.                                                              

 

Votre Curé, Père Olivier BARNAY +