Paroisse Pont-de-Veyle

Dons et fruits de l’Esprit Saint

A l’approche de la Pentecôte, quelques petits rappels…

 

Les dons du Saint-Esprit servent à nous confirmer dans la Foi, l’Espérance et la Charité et à nous rendre prompts aux actes de vertu nécessaires pour acquérir la vie chrétienne :

 

La sagesse : pour discerner ce que Dieu attend de nous et avoir le désir de la sagesse de Dieu qui est amour infini.
 
L’intelligence : pour nous aider à approfondir et à comprendre la Parole de Dieu, bien sûr par notre intelligence, mais davantage par le cœur.
 
Le conseil : c’est se mettre à l’écoute de Dieu pour se laisser guider par lui. Il faut accepter dans la prière les « conseils » de Dieu, afin de discerner ce qui est bien et ce qui est mal.
 
La force : pour rester fidèles à l’Évangile et pour oser témoigner du Christ aux autres.
 
La connaissance : pour nous aider à mieux saisir le vrai sens de la vie, pour nous-mêmes et pour les autres.
 
La piété : c’est aimer Dieu comme un enfant dans une relation père-fils. Intimité de l’un et de l’autre dans un dialogue amoureux et confiant.
La Crainte de Dieu : C’est vivre avec la conscience que Dieu nous regarde et nous aime en permanence. Comme un enfant par rapport à ses parents, il ne veut pas les décevoir ainsi nous autres par rapport à Dieu, nous ne voulons pas blesser son Divin Cœur.
 

Les fruits du Saint Esprit : Les fruits de l’Esprit Saint s’obtiennent en cultivant les vertus et les dons. En principe, en effet, les actes de vertu exigent souvent beaucoup d’efforts, et parfois ils ont une certaine âpreté comme un fruit qui n’est pas encore mûr. Mais quand on s’est longuement exercé dans la pratique des vertus, on acquiert une telle facilité à accomplir de tels actes et à les répéter avec beaucoup d’amour, ces actes exécutés avec plaisir prennent le nom de fruits. Jésus est le « Christ », ce qui signifie qu’il est « oint » de l’Esprit Saint et toute la vie de Jésus transmet une vie nouvelle aux hommes. Le sommet de ce don est le mystère pascal, quand Jésus pardonne même notre aveuglement, même nos refus, Dieu ne reprend pas les dons qu’il a fait.

 

C’est pourquoi les fruits de l’Esprit Saint sont décrits dans le Nouveau Testament          (Ga 5, 22-23), après la passion et la résurrection de Jésus : la vie nouvelle est le fruit de l’amour qui anime Jésus, la vie nouvelle est le fruit de l’Esprit Saint. « Les fruits de l’Esprit sont des perfections que forme en nous le Saint-Esprit comme des prémices de la gloire éternelle. » (Catéchisme de l’Eglise catholique § 1832).

 

La Vierge Marie a conçu Jésus par l’Esprit Saint, elle a ensuite été présente au calvaire, puis au cénacle de la Pentecôte : ainsi, nous pouvons affirmer que Marie a vécu tous les dons de l’Esprit Saint en abondance. Ce don de Dieu, saint Paul le décrit  : « Le fruit de l’Esprit est charité, joie, paix, longanimité, serviabilité, bonté, confiance dans les autres, douceur, maîtrise de soi. »

(Galates 5, 22-23)

Nous pouvons classer les fruits de l’Esprit en trois groupes :

Les fruits qui concernent l’âme dans ses relations avec Dieu :

  • la charité,
  • la joie,
  • la paix,
  • la patience,

Les fruits qui concernent l’âme dans ses relations avec le prochain :

  • la douceur,
  • la bonté,
  • la maîtrise de soi,
  • la miséricorde,
  • la foi,

Les fruits qui concernent l’âme dans ses relations avec son propre corps

  • la modestie,
  • la continence,
  • la chasteté.  

 

Bonne préparation à la Pentecôte, Votre Curé, Père Olivier BARNAY +