Paroisse Viriat

« DIMANCHE DE LA PRIERE .»

Entre l’Ascension( espérance de la promesse) et la Pentecôte( accomplissement de la
promesse) les disciples attendent la venue de l’Esprit en priant avec Marie, Mère de
Jésus. Mais c’est la prière sacerdotale du Christ lui-même que cette liturgie nous donne
à méditer dans ce célèbre chapitre dix sept( 17) de l’évangile de Jean. Jésus prie
pour lui-même avant les jours terribles de sa passion…et il prie pour ses amis qu’il va
laisser dans le monde.

Le thème propre de ce dimanche, c’est celui de la prière en Eglise et pour l’Eglise.
Prière des apôtres avec Marie dans l’attente du don de l’Esprit Saint, prière du Christ
pour les croyants dans la suite des temps. Ce dimanche est donc le dimanche de la
prière avec pour personnage central le Christ lui-même. Il nous introduit à la grande
neuvaine de préparation à la Pentecôte.

La vie de L’Eglise naissante, entre l’ Ascension et la Pentecôte est une vie de prière
unanime et persévérante nous dit Luc dans la première lecture. Marie en prière avec
les apôtres. Après avoir donné naissance au Messie, elle est là dans l’attente de la
parution de l’Eglise au grand jour, sous l’impulsion de l’Esprit Saint. Notre prière communautaire

de chaque jour doit être persévérante, unanime et participative. Les apôtres
autour de Marie étaient persévérants dans la prière. C’est une attitude qui traduit
la communion des coeurs, elle est à imiter. Marie contribue ainsi à disposer l’Eglise au
don de l’Esprit de force et de sainteté, qui seul peut lui permettre d’accomplir sa tâche
de témoin dans le monde. Notre vie de baptisés reste toujours une vie d’épreuves. Elle
est aussi chemin vers la gloire nous rappelle Pierre dans la deuxième lecture. Les
souffrances des chrétiens sont une vraie participation à celles du Christ et, de ce fait
pour eux comme pour lui, elles sont le chemin de la gloire et de la joie.

Dans les luttes et les combats à mener disons toujours notre confiance à Dieu dans la
prière avec beaucoup de joie.

BON DIMANCHE

 

Père Joachim.