Paroisse Saint-Denis-lès-Bourg - Péronnas

La fête de la Miséricorde Divine

Miséricorde Jésus

 

La fête de la Miséricorde Divine a été instituée par le pape Jean-Paul II, le 30 avril 2000, jour de la canonisation de Sœur Faustine, à Rome. A cette occasion le Pape déclara : « Le deuxième Dimanche de Pâques, dorénavant, dans toute Eglise, prendra le nom de « Dimanche de la Divine Miséricorde ».

 

Ceci répond à la demande faite par le Seigneur à sainte Faustine : honorer, dans toute l’Eglise, la Miséricorde Divine par une fête solennelle le premier dimanche après Pâques.

 

Cette fête est très importante. Issue des entrailles de Dieu, elle est – selon les propres termes du Christ – « la dernière planche de salut » offerte à l’humanité. Le Seigneur veut qu’elle soit le recours et le refuge de toutes les âmes, en particulier de celles des pauvres pécheurs. Il l’a donnée comme consolation pour le monde.

 

Aussi, ce dimanche entre tous, le Seigneur désire que les prêtres proclament son insondable Miséricorde.

 

Des promesses extraordinaires se rattachent à cette fête. «  En ce jour, dit Jésus, les entrailles de ma Miséricorde sont ouvertes et Je déverse tout un océan de grâces sur les âmes qui s’approchent de la source de ma Miséricorde ». « Qu’aucune âme n’ait peur de s’approcher de Moi, même si ses péchés sont comme l’écarlate ». Tous ceux qui se confessent et communient en ce jour « recevront le pardon complet de leurs péchés et la remise de leurs peines ».