Paroisse Pont-de-Veyle

Mettre son grain de sel !

 

Combien de fois entend-on que la Foi est une affaire personnelle ? Et bien ! J’ai un scoop pour vous qui lisez ce bulletin paroissial : Jésus n’est pas d’accord avec ça ! Une preuve ? « Vous êtes le sel de la terre… Vous êtes la lumière du monde… On n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau… Elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison… Que votre lumière brille devant les hommes ! ». Voilà ce que nous enseigne Jésus dans l’Evangile proclamé dans toutes les langues et dans tous les pays du monde ce premier dimanche de février. Avoir la Foi, ça déménage ! Garez-vous ! Nous sommes chargés, chrétiens, de mettre notre grain de sel partout dans le monde. St Paul dirait : « Nous ne pouvons pas nous taire ! » (Actes des Apôtres chapitre 4).

 

Dans son exhortation post-synodale « l’Eglise en Europe » le Saint Pape Jean-Paul II écrivait ceci : « Dans nos communautés, il faut se préoccuper sérieusement d’apporter l’Evangile de l’Espérance à ceux qui sont loin de la Foi ou qui se sont éloignés de la pratique chrétienne… L’homme contemporain écoute plus volontiers les témoins que les maîtres ou, s’il écoute les maîtres, c’est parce qu’ils sont des témoins… C’est là un des défis les plus importants qui attendent l’Eglise en Europe au début du nouveau millénaire » (n°49 – Ecclesia in Europa).

 

On voit bien, à travers l’Ecriture Sainte d’une part, puis l’enseignement de l’Eglise d’autre part, que la Foi n’a rien à voir avec une donnée personnelle. La Foi se partage, elle se transmet, elle se communique, elle se vit. Grâce à Dieu, dans notre pays de France, nous sommes enfin sortis des années d’enfouissement où il fallait « se fondre dans la masse » ! Un vent nouveau s’est levé grâce, entre autres, aux immenses Pontificats qui ont marqué les dernières années de la vie de l’Eglise. Force est de constater qu’un réveil est en train de s’opérer, dans notre pays particulièrement ! Sans doute les Messes pour la nation qui se célèbrent de plus en plus, les Neuvaines pour la France qui se multiplient, les sacrifices offerts pour notre pays par tant de personnes dans le secret de leur cœur souvent… Tout cela commence à porter du fruit. Avec ou sans soutien officiel, on n’arrête pas la lumière quand elle commence à traverser les cœurs ! Nous assistons aujourd’hui comme à un trait de lumière qui passe au milieu des ténèbres ! C’est là une grande Espérance !

 

Un journal grand-public titrait à la suite des manifestations contre le mariage pour tous : « Génération manif pour tous ! ». L’annonce de la Foi est aujourd’hui décomplexée ! N’en déplaise à tous les frileux en tous genres : Ceux qui se sont levés ne sont pas prêts de baisser la garde ! Car les mêmes qui défendent la Famille (les différentes manifestations au moment de la manif pour tous), la Vie (lors de la dernière manifestation pour la défense de la Vie à Paris le 22 janvier, ils étaient environ 50 000)… Ce sont les mêmes que nous retrouvons lors des pèlerinages de Vézelay, de Chartres. Ce sont ces familles, ces jeunes qui se précipitent aux différentes sessions organisées à Paray-le-Monial. Ce sont ces jeunes Prêtresje m’insère parmi eux !décomplexés par rapport au latin, à la soutane. Ils sont – nous sommes – autant à l’aise dans le Renouveau Charismatique que dans les Messes dites « traditionnelles »

 

« Vous êtes la Lumière du monde, vous êtes le Sel de la Terre » nous dit Jésus. L’heure n’est plus aux débats stériles opposant, en ce qui concerne la vie de l’Eglise, deux mondes que l’on a trop souvent classés en « tradi » et « progressiste » ! Ces appellations et ces jugements sont aujourd’hui, grâce à Dieu, totalement dépassés et ceux qui les entretiennent sont coupables, je n’hésite pas à le dire, de semer la division dans le Corps de Jésus qui est l’Eglise. Etre Sel de la Terre et Lumière du Monde revient à accueillir non pas un esprit de crainte, de peur mais l’Esprit-Saint lui-même qui nous pousse à l’audace et aux initiatives de toutes sortes. Il s’agit de mettre partout son grain de sel, celui de l’esprit de Jésus !

 

Merci à tous et à chacun, jeunes et moins jeunes, d’entendre et de répondre à l’invitation du Seigneur à être sel de la terre et lumière du monde ! Le printemps de l’Eglise est en marche ! Rien ne l’arrêtera !                      Votre Curé, Père Olivier BARNAY +