Paroisse Viriat

Derrière Jésus notre guide, poussons au large…

En ce dimanche où nous clôturons la prière pour l’unité des chrétiens,
rendons nos cœurs plus perméables à la lumière de la Parole de Dieu
qui nous montre les conversions à accomplir pour être dans la vérité. Les

corinthiens auxquels écrit Paul se sont bien convertis au Christ. Mais très vite, ils ont constitué des petits groupes fermés cherchant à se donner autorité sur les autres en se réclamant d’un apôtre particulier. Le Christ n’est pas divisé rappelle Paul. Il est mort sur la croix pour le salut de la multitude de ses frères.
Ne sommes-nous pas tous tentés de nous constituer en connaisseur de
Dieu et s’employer à l’indiquer aux autres sans faire soi-même l’expérience d’une véritable rencontre personnelle avec lui ?
Lui seul le Christ appelle, lui seul convertit les cœurs, lui seul ouvre le

Royaume des cieux à ceux qui veulent y entrer. Bien souvent la vie nous

apparait monotone, parce que, faite de multiples occupations grises très

limitées et nous prenons parfois douloureusement conscience de l’absence d’horizons nouveaux. A ce niveau, seul le Christ peut nous apporter un peu de lumière et nous entrainer au large, vers une authentique aventure de la foi

faite de charité fraternelle et d’amour. Lorsque Jésus commence à prêcher, une grande lumière se lève sur ceux qui habitent « le pays de l’ombre et de la mort ». Le Royaume des cieux est proche…La prédication de Jésus accomplit les écritures. Elle est Bonne Nouvelle. Les guérisons des malades, sont les signes du Royaume des cieux tout proche. C’est lui Jésus, le Royaume de Dieu en personne. Si l’Evangile est un enseignement à mettre en pratique, il y a bien sûr urgence à se convertir. Lorsque le Seigneur appelle il faut aussitôt tout abandonner pour le suivre avec enthousiasme. Montrons notre enthousiasme à promouvoir l’unité au sein de notre communauté chrétienne paroissiale par le

respect des divergences qui nous caractérisent. Que Dieu nous bénisse tous !

Bon dimanche.

                                                                                         Père Joachim