« Ayez confiance, n’ayez pas peur »

33ème Dimanche du Temps Ordinaire

St Luc 21, 5—19

 

Tous les textes de ce jour sont habités par l’idée de la fin des temps. Mais les famines, les ouragans, les épidémies sont là. Les soulèvements et les guerres fratricides, aussi. Les persécutions, les vengeances, en cherchant bien, tout y est. Face à cette situation, voyons les conseils que Jésus nous donne.

lafindumondeweb

Prenez garde de ne pas vous laisser égarer :

Les faux prophètes, gourous, illuminés et autres charlatans se conjuguent pour peupler les sectes qui spéculent sur la peur et l’angoisse. Ne suivez pas ces imposteurs ! Ne vous laissez pas prendre à leur miroir aux alouettes ! Au temps de St Luc comme au nôtre, sachons d’abord faire preuve de discernement….

 

Ne vous effrayez pas !

Le deuxiètintin3mq3me souci de Jésus, après celui de mettre en garde contre les faux-prophètes, c’est de dénoncer la peur. Pourquoi s’effrayer de tant de révolutions et de violence, de tant de cataclysmes et de catastrophes ? Il faut que cela arrive d’abord, poursuit Jésus. C’est la longue passion de l’humanité. Mais, au Jour de Dieu, quand l’histoire humaine s’achèvera l’univers tout entier passera en Dieu. Cela est certain. Mais quand cela se produira-t-il ? Nous n’avons pas à nous en préoccuper. Que la fois nous garde debout et éclaire notre présent. Même quand les étoiles tombent, même quand tout s’écroule humainement, il y a encore un avenir possible. Dieu reste le maître de l’histoire. Son amour regarde notre courage et se prépare à nous ouvrir la vie sans fin.

faux-pasteur

Depuis plus de 2000 ans, les persécutions jalonnent l’histoire de l’Eglise. Cela reste toujours d’actualité. Elles sont le lot du croyant, le risque de l’authenticité de son témoignage, même chez nous, où elle prend l’aspect de la moquerie ou de la dérision. « Vous serez détestés de tous à cause de moi. » Personne ne sait de quoi demain sera fait. Mais, même alors, avec Dieu, je peux tirer des forces de vie des épreuves les plus douloureuses.

ob_903af9_image086

Vivre l’Aujourd’hui :

Nous sommes, en fin de compte, aujourd’hui comme hier, invités à ne pas nous préoccuper du lendemain. C’est maintenant que le Seigneur nous parle. Le Royaume de Dieu est déjà parmi nous, mais il nous revient de le faire croître. C’est le temps de veiller dans la prière et d’attendre en travaillant, comme le rappelle St Paul à ceux qui s’affairent à ne rien faire. « Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus ! » Le chrétien doit être présent à toutes les nuits et à tous les combats de l’humanité en y tenant fermement la petite lampe de l’Espérance. Contribuons à mettre fin à un monde qui marche sur la tête et où l’on doit, pour grandir, piétiner les autres. Hâtons la venue d’un monde plus juste et fraternel !

rayons-de-lumiere-fond-decran

Seigneur, nous te prions de nous donner ton Esprit-Saint « Force d’Amour » pour bâtir ton Royaume au cœur de nos vies. Amen