Paroisse Montréal-la-Cluse

Journée missionnaire mondiale

paroisse

 

Dans la bulle d’indiction du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde (Misericordiae Vultus : Le visage de la miséricorde du 11 avril 2015, veille du 2° dimanche de Pâques ou de la divine miséricorde), le pape François présente Jésus-Christ comme le visage de la miséricorde du Père. Célébré du 8 décembre 2015 au 20 novembre 2016, ce Jubilé est une invitation lancée à chaque chrétien à s’ouvrir à Dieu, « riche en miséricorde » (Ep 2, 4), lent à la colère, plein d’amour et de vérité (Ex 34, 6 ; Ps. 102, 3-4 ; 1 Jn 4, 8-16). Dieu « se donne tout entier, pour toujours, gratuitement, et sans rien demander en retour » (Le visage de la miséricorde, n° 14). « L’Eglise a pour mission d’annoncer la miséricorde de Dieu, cœur battant de l’Evangile, qu’elle doit faire parvenir au cœur et à l’esprit de tous » (Le visage de la miséricorde, n° 12). Pour être crédible, l’Eglise doit vivre et témoigner elle-même de la miséricorde.

En ouvrant la Porte Sainte à l’occasion du cinquantième anniversaire de la conclusion du concile œcuménique Vatican II, le pape François situe ce jubilé dans la mouvance de cet événement d’ouverture de l’Eglise au monde. Il est donc important de s’interroger pour savoir ce que signifie la miséricorde et comment l’annoncer aujourd’hui.

 

Introduction de la plaquette de présentation de la semaine Missionnaire Mondiale