Fraternité Magnificat

Charte de la Fraternité Magnificat

 

Depuis 2014, Mgr Pascal Roland a réuni au sein de la Fraternité Magnificat des chrétiens soucieux de prier pour notre diocèse et pour son pasteur. Dans la dernière lettre de la fraternité Magnificat, le 12 septembre 2016, il a publié la charte de cette Fraternité. (Voir EPA octobre 2016)

 

« Ils étaient assidus à l’enseignement des Apôtres et à la communion fraternelle,
à la fraction du pain et aux prières (…)
Ils louaient Dieu et avaient la faveur du peuple tout entier.
Chaque jour, le Seigneur leur adjoignait ceux qui allaient être sauvés »

(Actes 2. 42…47)

 

 

I. Qu’est-ce que la Fraternité Magnificat ?

 

1. C’est une fraternité de prière et de partage, voulue par l’évêque, au service de l’évangélisation dans le diocèse de Belley-Ars. C’est une fraternité diocésaine, au sens où elle a pour vocation de prier pour le diocèse, de le servir, et d’être un signe d’unité pour toute l’Eglise diocésaine. Elle rassemble différents états de vie : personnes mariées ou célibataires, veufs et veuves, consacré(e)s, évêque, prêtres, diacres, etc. Les enfants et les jeunes ont toute leur place au sein de la Fraternité, où ils doivent pouvoir s’épanouir et grandir dans la foi.

 

2. La Fraternité est ouverte à tous les courants spirituels qui pourront s’y exprimer et apporter leur grâce propre, dans un esprit de communion et de respect mutuel.

 

3. La Fraternité vit la présente charte, dans l’obéissance à l’évêque de Belley-Ars. Elle le soutient de sa prière. L’évêque participe à la vie de la Fraternité.

 

4. Pour que la Fraternité puisse vivre et remplir sa mission, un modérateur est responsable de la Fraternité. Celui-ci est entouré d’un conseil de quelques personnes nommées par l’évêque après consultation des membres.

 

5. Les membres de la Fraternité Magnificat sont appelés à s’engager pour un an renouvelable, si possible lors de la rencontre du premier trimestre. Ils s’efforcent de vivre l’intégralité de la charte dans la mesure de leurs possibilités. Les obligations de la vie familiale, professionnelle ou ecclésiale, sont prioritaires par rapport aux rencontres de la Fraternité.

 

II. La Fraternité Magnificat repose sur les cinq piliers suivants :

 

1. La prière

Les membres s’engagent :

• à vivre chaque jour un temps d’oraison ;

• à prier chaque soir le Magnificat aux intentions du diocèse et de la Fraternité ;

• à se laisser enseigner par la Parole de Dieu, en particulier en méditant chaque semaine l’évangile du dimanche à venir ;

• à prier d’une manière spéciale le samedi soir, par exemple avec les vêpres, et au moins avec la «Prière pour le diocèse» pour que tout le diocèse entre dans le Jour du Seigneur et le célèbre avec joie ;

• à participer, dans la mesure du possible, aux rencontres de la Fraternité ;

• à participer à la vie de leur paroisse ;

• à recevoir régulièrement le sacrement de Réconciliation et, si possible, à avoir un accompagnement spirituel ;

• à porter dans la prière la mission de l’évêque, des prêtres et des diacres et de tous ceux qui ont une responsabilité dans le diocèse ;

• à prier pour les vocations ;

• à honorer la Vierge Marie et à la prendre chez eux (Jn 19, 27).

 

2. La vie fraternelle

Les membres s’engagent les uns envers les autres :
• à s’accueillir réciproquement, tels qu’ils sont, avec leurs richesses et leurs pauvretés ;

• à se rencontrer régulièrement, dans la mesure du possible, gratuitement, pour
partager les joies, les peines, et tout ce qui fait leur vie ;

• à prier les uns pour les autres ;

• à se soutenir et à se pardonner mutuellement ;

• à traduire cette vie fraternelle par le partage matériel (la participation financière aux frais de la Fraternité, l’attention aux diverses formes de pauvreté, etc.) ;

• à vivre, si possible, deux jours de vacances en commun dans l’année.

 

3. L’évangélisation

Les membres s’engagent :

• à témoigner du Christ Vivant, Serviteur de tous, par leurs actes, leurs paroles et toute leur vie, au travail, en famille, dans leurs relations, leurs engagements, etc.

 

4. La formation

Les membres s’engagent :

• à prendre le temps de se former, en demandant en particulier au Christ d’ouvrir leur coeur à l’intelligence des Ecritures ;

• à prendre connaissance de l’enseignement de l’Eglise ;

• à être attentifs à répondre positivement aux propositions de formation qui leur sont faites.

 

5. Le service

Les membres s’engagent :

• à prendre leur part de service, dans la vie du diocèse, selon la disponibilité et les talents de chacun ;

• à prendre l’habitude de solliciter des personnes pour les accompagner dans le service.

 

III. Modalités de participation

 

1. Le monastère invisible

Il s’adresse aux personnes qui en raison de l’état de vie, de l’éloignement géographique, de l’état de santé, ne peuvent envisager de se déplacer.

Sa mission est à comparer à celle des monastères du Carmel et de la Chartreuse.

 

2. Le temps de partage

Il concerne les personnes qui souhaitent et peuvent se rencontrer à rythme régulier (en principe tous les deux mois, le samedi de 9h à 14h : messe, enseignement, partage, déjeuner).

 

3. Information et communion

Chacun reçoit la lettre d’information périodique, le calendrier et les nouvelles concernant la vie de la Fraternité.

 

Contact pour la Fraternité Magnificat :
Bernadette et Louis Joly
188, route des Echets – 01700 Miribel
04 78 88 87 25
louis.joly341@orange.fr