Paroisse Pont-de-Veyle

Etre un chrétien rusé… un po’furbo !

Quelques jours après son élection, on interroge le nouveau Pape François et on lui demande : « Qui est Jorge Mario Bergoglio ? ». Après quelques essais de réponse, le Souverain Pontife lance : «  je peux peut-être dire que je suis un peu rusé (un po’ furbo, en Italien), que je sais manœuvrer (muoversi), mais il est vrai que je suis aussi un peu ingénu ».

 

Un po’ furbo ! Un peu rusé ! Voilà ce que doit être un Chrétien et voilà ce que Jésus veut nous faire comprendre à travers l’Evangile de ce 3ème dimanche de septembre ! Il ne s’agit pas de tromper son monde, il ne s’agit pas d’être faux et hypocrite. Il ne s’agit pas, non plus, de jouer un jeu pour se faire bien voir ! Jésus, en aucun moment, ne loue les méthodes du gérant qui gaspille ses biens. En revanche, du mauvais, Il en tire du bon ! Il admire cette habileté qui serait bien utile aux « fils de la Lumière », entendons, aux Chrétiens, aux disciples du Christ, aux fils de l’Eglise ! Jésus admire chez ce gestionnaire son savoir-faire, sa capacité à établir des réseaux, à faire du lien.

 

Combien cet exemple tiré de l’Evangile nous rejoint ! Regardons ce qu’il se passe dans le monde : En matière économique, combien de transactions passées sous silence ? En matière juridique, combien d’arrangements à l’amiable ? Dans le monde de la politique… Ne donnons pas d’exemple, ce n’est pas la peine ! Dans les associations sportives et culturelles, combien de combines pour trouver tel ou tel financement ? Dans le trafic d’armes, de drogue et autres de la même espèce, combien de filières sont soudainement découvertes ? Et nous multiplierons les questions à l’infini !

 

Loin de faire l’apologie de telles manœuvres, on peut imaginer le bien que nous ferions dans le monde en utilisant autant de ruse inspirée, cette fois-ci, non pas du mauvais, mais de l’Esprit-Saint lui-même… donc de Dieu ! « Les fils de ce monde sont plus habiles entre eux que les fils de la Lumière » dit Jésus. Sous-entendu, les fils de la Lumière ont pourtant reçu la vie Trinitaire en eux le jour de leur Baptême : pourquoi ne mettent-ils pas à profit tout ce qu’ils ont reçu pour le bien de tous ?

 

J’aime bien cette expression Italienne « un po’ furbo » ! Il nous faut être rusé ! En matière d’Evangélisation, il ne faut pas hésiter à mettre à profit toutes les grâces que nous avons en nous, à commencer par les 7 dons du Saint-Esprit : la Sagesse, l’Intelligence, le Conseil, la Force, la Connaissance, la Piété, la Crainte de Dieu. Imaginez un instant que l’on se laisse mouvoir par l’Esprit de Dieu dans tout ce que nous pouvons faire dans une journée ? Imaginez que nos existences soient habitées et animées par les trésors de grâces que nous avons en nous ?

 

Mais au fait, qu’est ce qui nous en empêche ? Rien ! Si ce n’est l’esprit du monde qu’il nous faut rejeter et dans lequel le Chrétien doit se distinguer. « Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent » prévient Jésus. Aucune compromission avec le péché n’est possible, les magouilles ne sont pas pour nous ! Le mensonge en tout genre n’est pas notre tasse de thé ! La fourberie (rien à voir avec le mot Italien furbo) n’est pas notre quotidien etc… MAIS, en revanche, dès qu’il s’agit de faire passer l’Evangile dans les cœurs, alors là, attention, nous sommes les plus « furbo », les plus rusés car nous avons les armes Divines qui vont bien !

 

Alors que commence une nouvelle année, demandons au Seigneur le don de la ruse Chrétienne ! Usons-en, abusons-en pour le Catéchisme, pour la transmission de la Foi dans nos familles et sur nos lieux de travail. Soyons « un po’furbo » dans les échanges que nous pouvons avoir avec ceux qui ne partagent pas notre Foi… en bref, soyons innovants ! Surprenons nos interlocuteurs en leur montrant le vrai visage de Dieu parfois par des chemins détournés ! Une fin bonne justifie des moyens bons ! Tout est possible en matière d’annonce de l’Amour Miséricordieux du Seigneur…« un po’furbo… je sais manœuvrer ! » dit le Saint Père… Audace et ruse seront alors le maître-mot de cette nouvelle année !

 

                                                                                              Votre Curé, Père Olivier BARNAY +