Paroisse Pont-de-Veyle

Bible et parasol !

 coeur plage #1

 

Puisque les vacances d’été sont maintenant en cours, il n’est pas inutile de se rappeler le sens du repos.

 

Tout d’abord se souvenir que Dieu bénit le repos.         

 « … Dieu bénit le septième jour et le sanctifia, car il avait chômé après tout son ouvrage de création ». (Gn 2, 3). Après crée le ciel et la terre, les animaux, l’homme et la femme, Dieu se repose de toute l’œuvre qu’il avait faite. Ainsi nous donne-t-il un rythme de vie dès le début de l’humanité. Ce qui fera dire à l’Ecclesiaste : « il y a un temps pour travailler, un temps pour se reposer » (Ecclesiaste 3, 1-15). Après une bonne année, il n’est donc pas péché de prendre le temps du repos. Un temps pour refaire des forces neuves. Un temps pour rendre grâce de tout le travail accompli. Un temps pour soi, un temps pour prendre le temps ! Un temps pour permettre à son corps de ne pas vivre – pour un temps – dans le stress et l’agitation.

 

Pour autant, comment profiter avec profit de ces journées estivales ?

 

Tout d’abord, il me semble important que nous cultivions l’amitié avec Dieu. Unis à Dieu, nous pouvons affermir les liens d’amitié, de charité, de fraternité avec les autres. Enfin, nous pouvons prendre le temps de nous émerveiller devant la nature, devant des chefs d’œuvre d’architecture. En bref, prendre le temps de regarder et d’écouter.

 

 

En prévoyant maillot de bain et crème solaire, emportons avec nous notre Bible, notre Magnificat, notre Prions en Eglise ou notre Parole et Prière ! Peut-être pourrions-nous mettre la Parole de Dieu au cœur de notre temps de repos. Spécialement, en méditant chaque jour l’Evangile quotidien. En lisant le commentaire qui est proposé sur nos livres de prière. En apprenant chaque jour un verset par cœur. Et pourquoi pas, entre deux baignades, un petit partage d’Evangile en famille avec cette simple question : « Qu’est-ce que nous avons retenu de cette page aujourd’hui ? »… et, pour autant,  rien ne nous empêche de lire un bon roman ou les potins de la couronne d’Angleterre en parallèle !!

 

Ensuite, prenons le temps de contempler la création qui nous entoure, d’en admirer sa beauté, de nous émerveiller devant la présence et la grandeur du Créateur. Il n’est pas nécessaire pour cela de partir au bout du monde ! Nous avons la chance d’être dans une belle région. L’Ain est un département riche aux paysages bien différents. Du pays de Gex aux monts du Bugey, des étangs de la Dombes aux bords de Saône, des champs vastes de la Bresse aux monts du Jura ! Tant de lieux à découvrir ou à redécouvrir. La création est un don magnifique à observer aussi attentivement que Jésus lui-même qui savait interpréter les signes et le langage. Don de la création accordé par Dieu à l’homme, confiée par Dieu à l’homme. Une création que nous avons le devoir de respecter, de soigner, de protéger. Un don dont il nous faut être responsable devant Dieu, devant l’humanité tout entière. « Le scout – le chrétien – voit dans la nature l’œuvre de Dieu ! » (article de la Loi Scoute).

 

Enfin, au cours de cet été, prenons le temps de retrouver les racines chrétiennes de notre pays. Découvrons ou redécouvrons nos monuments ! Spécialement ceux de l’histoire chrétienne de la France dans un esprit de curiosité intelligente et profonde. Soyons cet été des pèlerins de culture et de Foi devant cet authentique patrimoine spirituel de liens avec nos racines. Les cathédrales, les églises de nos villages, les petites chapelles, les oratoires au bout des chemins, les calvaires aux carrefours de nos routes, les abbayes, les statues de la Vierge Marie au sommet d’une montagne ou au cœur d’un village. Les grands sanctuaires Mariaux de notre pays comme les plus petits au cœur d’un hameau ou d’un lieu-dit ! Toutes ces merveilles nous aident à reconnaître la présence de Dieu.

 

Au fil de ces semaines estivales, bercés par la Parole de Dieu, émerveillés par l’œuvre immense de la création, reposés dans notre corps et dans notre esprit, nous aurons à cœur de porter les intentions de tous nos frères les hommes afin que tous puissent reconnaitre l’infinie Miséricorde de Dieu qui se déploie de biens des manières. Que cette période d’été soit pour chacun un vrai temps de ressourcement pour une mission plus efficace !        

 

Bon été à tous !              

 

Votre Curé, Père Olivier BARNAY +