Paroisse Pont-de-Veyle

Une rencontre de Miséricorde…

 

Belle rencontre en ce 4ème et dernier Dimanche de l’Avent que celle de la Vierge Marie avec sa cousine Elisabeth ! A quelques heures de Noël, nous nous arrêtons pour méditer le mystère de la Visitation de la Vierge à Sainte Elisabeth.  Dans cette année de la Miséricorde, on peut dire que Marie pose elle-même un acte de miséricorde envers sa cousine. La Sainte Vierge nous montre l’exemple par cette délicatesse dont elle fait preuve : « Marie demeura avec Elisabeth… ». A l’exemple de Marie, puissions-nous, à notre tour, en cette Année Sainte, prendre du temps pour visiter nos malades, réconforter les personnes en détresse, apporter dans ces jours la lumière et la joie de la Nativité.

 

Méditant sur ce Mystère de la Visitation, notre Saint Père le Pape émérite Benoît XVI nous disait : « Marie se rend chez sa cousine âgée Elisabeth, que tous disaient stérile et qui en revanche était parvenue au sixième mois d’une grossesse donnée par Dieu (cf. Luc 1, 36), alors qu’elle porte dans son sein Jésus qui vient d’être conçu. C’est une jeune fille qui n’a pas peur, parce que Dieu est avec elle, Dieu est en elle. » D’une certaine façon, nous pouvons dire que son voyage a été – souligne le pape  Benoît XVI – la première « procession eucharistique » de l’Histoire. « Marie, tabernacle vivant de Dieu fait chair, est l’arche de l’Alliance, dans laquelle le Seigneur a visité et racheté son peuple. La présence de Jésus la comble d’Esprit Saint.

 

Quand elle entre dans la maison d’Elisabeth, son salut déborde de grâce: Jean frémit dans le sein de sa mère, comme percevant la présence de Celui qu’il devra bientôt annoncer à Israël. Les fils exultent, les mères exultent. Cette rencontre imprégnée par la joie de l’Esprit, trouve son expression dans le chant du Magnificat ».

N’est-ce pas également la joie de l’Eglise, qui sans cesse accueille le Christ dans la Sainte Eucharistie et l’apporte dans le monde à travers le témoignage de la charité active, emplie de foi et d’espérance ? « Oui, accueillir Jésus et l’amener aux autres est la véritable joie du chrétien! », souligne Benoît XVI. Tout au long de cette Année de la Miséricorde, à l’invitation du Pape François, nous serons amenés à poser des actes concrets envers nos frères et sœurs en Humanité. La plus grande des charités est d’apporter le Christ à ceux qui ne le connaissent pas encore. Nous en avons de multiples occasions : au gré d’une rencontre personnelle, lors d’une réunion de famille, lors des Fêtes de Noël désormais toutes proches… Quel témoignage de Foi donnons-nous ? Avons-nous le souci d’apporter le Christ à tous ceux que nous rencontrons ?

 

Chers frères et soeurs, alors que nous nous approchons de la Fête de Noël, suivons et imitons Marie, une âme profondément eucharistique, et toute notre vie pourra devenir un Magnificat, une louange de Dieu. Que ceci soit la grâce qu’ensemble, nous demandons tous à la Très Sainte Vierge, dans ces heures où nous nous préparons à accueillir dans nos vies Celui qui est l’Emmanuel, Dieu avec nous.  Bonne montée vers Noël… avec Marie !                                              

 

 Votre Curé, Père Olivier BARNAY +