Paroisse Viriat

Passons aux actes !

MESSAGE DOMINICAL (84) – 29 novembre — 1er dimanche de l’AVENT.                                                      

 

Mon frère, ma Sœur!

 

Pour que nous soyons éclairés avec davantage de textes, les lectures du dimanche sont réparties  sur trois années (A,B,C). Ainsi, Ce premier dimanche de     l’Avent 2015, nous inaugurons une nouvelle année liturgique C, durant laquelle nous lisons l’Evangile de Luc.  

 

Les textes qui nous sont présentés évoquent la fin du monde. Mais avec l’évangéliste qui nous parle de « commencement », il ne s’agit pas des fins dernières. C’est le Christ qui vient, qui est déjà venu assurer la rupture entre l’ancien et le nouveau. Cette expression de « fins dernières », est en lien avec cette parole de l’Evangile: « tenez vous, sur vos gardes ».   C’est dire que,  tout fidèle du Christ est invité à la vigilance, à la fermeté.   La vigilance est déjà l’attitude des prophètes depuis la première alliance. Ils interpellaient sans cesse le peuple. Mais depuis la résurrection du Christ cette alliance a atteint son paroxysme.

 

La vigilance thème de ce premier dimanche de l’Avent, est une attitude fondamentale du chrétien; car la vigilance est essentielle. Le Seigneur vient sans cesse au cœur de notre vie. C’est pourquoi, chacun de nous est  appelé de veiller sur LUI. Il s’agit désormais de discerner la présence du Christ, qui est venu, qui vient et qui viendra. Ce discernement est un temps privilégié, qui  permet de poser un regard à la lumière de  l’Evangile, sur notre      tiédeur et notre laideur sans nous  résigner, ni nous décourager.  Mais un temps nécessaire pour nous relever et nous confier à la miséricorde de Dieu, pour nous renouveler. C’est le sens profond de ce temps liturgique: Avent.   C’est dans cette  perspective que le Pape François va ouvrir le 8 décembre prochain, une « Année Sainte de la miséricorde ».

 

Notre  Evêque Monseigneur Pascal, pour ce qui est de notre diocèse ouvrira solennellement la porte sainte de la basilique d’Ars, le dimanche 13 décembre.

 

Comme nous le rappelle Mgr Pascal sur sa lettre pastorale, que vous recevrez chacun : «  la porte est un symbole fort de la démarche jubilaire, en écho à la parole de Jésus qui  affirme: « Je suis la porte » (Jean 10,9). Ainsi franchir la porte nous dit Mgr ROLAND, c’est « comme prendre un nouveau  départ. C’est opérer une démarche de conversion et répondre à l’appel du Seigneur, qui nous invite à accueillir la miséricorde du Père ».                                             

 

Passons aux actes