Paroisse Pont-de-Veyle

Faites donc de nouveaux progrès !

 

C’est l’injonction que St Paul nous adresse dans la 2ème lecture de ce 1er dimanche de l’Avent. Comme un fil d’or qui nous est donné, dans la marche vers Noël que nous entreprenons.

 

C’est rappeler, d’une part, que le temps de l’Avent est un temps de pénitence. Pénitence joyeuse, certes, mais un temps de réelle conversion pour bien nous préparer à accueillir Celui qui vient. La couleur violette des ornements et l’absence du chant du Gloria pendant ces 4 semaines de l’Avent nous le signifie.

 

Mais, d’autre part, cette injonction de St Paul doit (ou devrait !) être la devise de notre vie chrétienne toute entière. Car, finalement, toute notre existence est comme un grand Avent. Nous marchons vers notre Patrie définitive, nous marchons vers le Ciel ! « Notre cité se trouve dans les cieux » comme nous le chantons parfois. Nous attendons, nous espérons, nous demandons chaque jour le retour définitif et glorieux de Jésus : « Que ton règne vienne ! » prions-nous dans le Pater.

 

Comment, alors, ne pas nous préparer à la venue définitive de Dieu en notre monde en ne répondant pas à cet appel vibrant de St Paul ? Un appel, d’ailleurs, qui fait, bien sûr, écho aux nombreuses demandes du Seigneur : « convertissez-vous, efforcez-vous d’entrer par la porte étroite, soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait… ».

 

Nous le comprenons alors : notre vie Chrétienne n’est pas statique ! Nous ne pouvons pas nous installer dans un petit confort spirituel et dans le « on a toujours fait comme ça ! ». Jésus nous invite au changement permanent. Jésus nous bouscule dans nos habitudes. La vie chrétienne n’est pas triste, rien de monotone, bien au contraire ! Puisse alors ce temps de l’Avent nous permettre une bonne relecture de notre vie :

 

  1. Où en sommes-nous dans notre relation à Dieu ?
  2. Dieu est-Il au centre de ma vie ?
  3. Quel temps accordé chaque jour à la prière personnelle ?
  4. La Messe du dimanche est-elle une priorité ?
  5. Comment et à quel rythme je vis le Sacrement de la Réconciliation ?
  6. Quelle est la place de la Sainte Vierge Marie dans ma vie ?
  7. Est-ce que je prends le temps de me former et d’approfondir ma Foi ?
  8. Est-ce que je nourris ma vie spirituelle par des lectures ?
  9. Est-ce que j’aime l’Eglise et prends-je le temps de lire ses enseignements ?
  10. Quelle est mon implication dans ma paroisse ? Quels temps accordés ?
  11. Ai-je le souci des plus pauvres, des petits et des malades ?
  12. Ma vie est-elle tournée vers les autres ?
  13. Quel est mon regard sur le monde ?
  14. Suis-je le témoin de la joie de l’Evangile ? …

 

Et tant d’autres questions que nous pouvons soumettre à notre conscience. Des questions qui nous permettent de vérifier que nous sommes sur la voie de nouveaux progrès. Des interrogations qui peuvent nourrir notre prochaine confession.

 

Soyons bien conscients que le monde dans lequel nous sommes, attend que nous soyons des Chrétiens authentiques ! Fini les chrétiens « demi-portion », les croyants non-pratiquants, les beaux discoureurs occasionnels… tous ceux que le Pape François appelle les « chrétiens de salon »… Devenons sérieux ! Rendons à la France Chrétienne le témoignage de Catholiques authentiques, montrons notre Foi sans honte ! L’heure est venue de sortir nos frères et sœurs en humanité des ténèbres dans lesquelles ils sont plongés : Serviteurs de la Vérité, les disciples de Jésus ont le devoir de proclamer l’Evangile de la Vie !  Qui d’autre que Jésus le Christ peut répondre à toutes les questions de l’homme ? Pour Le transmettre, encore faut-il que nous en soyons remplis. St Paul a bien raison de nous stimuler au début de cet Avent : « Faites donc de nouveaux progrès ! ».

 

Je souhaite à chacun de vivre un Saint Avent ! Loin de la frénésie commerciale et de la course pathologique aux cadeaux, permettons au monde de vivre le Noël qui vient avec une Foi renouvelée et un cœur rempli du Christ qui, Seul, peut combler le cœur de l’homme, de tout homme. Bon Avent à tous !      

 

Votre Curé, Père Olivier BARNAY +