Paroisse Viriat

« Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare point! »  

MESSAGE DOMINICAL (76) 4 octobre  27è  dimanche ordinaire         

 

 Le thème central qui ressort des textes liturgiques de ce dimanche, est le mariage. Dans le dessein de Dieu, le mariage est vu comme un contrat entre un homme et une femme, qui se choisissent librement, se donnent et se reçoivent mutuellement, pour s’aimer davantage et fonder leur foyer, dans l’amour et la vérité ! 

 

Le mariage religieux qui suppose fidélité et engagement, entre deux     personnes de sexes différents, est donc un contrat scellé par Dieu et pour l’éternité. C’et à dire ceux qui s’y engagent, les conjoints unis par Dieu, sont appelés à      s’aimer pour l’éternité, à constituer une vie de communion et à collaborer avec Dieu, pour transmettre la vie.  Le mariage chrétien est surtout un sacrement, signe et moyen, par lesquels les époux reçoivent la grâce d’aimer de l’amour dont le Christ a aimé son Eglise. Et c’est cette grâce qui perfectionne l’amour humain des époux, affermit leur unité indissoluble et les sanctifie sur le chemin de la vie      éternelle. C’est cette grandeur, mieux cette valeur sacrée que saint Jean-Paul II magnifie en ces termes. « Dans le mariage, l’homme et la femme, s’unissent d’une façon tellement étroite qu’ils deviennent, selon les paroles du livre de la Genèse, une seule chair ». Homme et femme, de par leur constitution physique, les deux sujets humains, bien que différents corporellement, partagent d’une manière égale, la capacité de vivre dans la vérité et dans l’amour. Cette capacité qui caractérise l’être humain comme personne, a une dimension à la fois spirituelle et corporelle. C’est aussi à travers le corps que l’homme et la femme sont préparés à former une « communion de personnes » dans le mariage. Quand, en vertu de l’alliance   conjugale, ils s’unissent au point de devenir une seule chair, leur union se réalise dans la vérité et dans l’amour, mettant ainsi en lumière la maturité propre des   personnes créées à l’image de Dieu, « selon sa ressemblance. »                          

 

Voilà ce qui est beau, juste et grand dans le mariage !

 

Père Parfait