Paroisse Oyonnax

Quelle est notre image du Messie ?

Beaucoup de ceux qui suivaient l’homme de Nazareth attendaient un libérateur, un chef de révolution qui aurait mené le peuple juif à bouter les Romains et leurs dieux. Dans ces conditions l’explication du Nazaréen, annonçant qu’il allait souffrir ne fut pas entendue, et pendant son arrestation, c’est tout un monde  qui s’est écroulé. : le monde où les lois des hommes ne peuvent juger un homme de Dieu, le monde où l’innocent n’est pas tué au nom d’intérêts supérieurs, de calculs politiques. La subversion de l’évangile est de dire à tous les Pierre que nous sommes ; sais-tu vraiment comment changer le monde ?

Nous n’avons pour toute réponse que ce silence de Dieu, silence de la croix et de la résurrection, silence au-dessus d’Auschwitz et de Srebrenica, silence après les cyclones et les tremblements de terre. Silence de Dieu qui creuse l’espace pour nos paroles d’homme, car c’est à nous de décider que faire de ce monde.

Nous sommes tous Adam et Eve, placés devant l’arbre qui ferait de nous des petits dieux, sans autre barrière que notre conscience, et depuis Pâques sans autre soutien que la foi en la Résurrection qui ne laisse pas le dernier mot au règne de la souffrance et de la Mort.

 

Jean Devriendt