Paroisse Viriat

Que pouvons-nous faire ?

Mon frère, ma sœur ! 

L’option préférentielle du Christ, c’est le pauvre. Il nous dit dans l’Evangile, « J’avais faim et vous ne m’avez pas donné à manger; j’étais étranger et vous ne m’avez pas accueilli… » Mt. 25, 31- 40. Cette parole du Christ est une orientation fondamentale pour le    chrétien. C’est l’expression et le résumé de la loi : « Tu aimeras ton prochain, comme toi-même ».

 

Mon frère, ma sœur ! Notre orientation paroissiale qui consiste à organiser un repas paroissial une fois l’an à saint P. Chanel,  pour venir en aide à l’étranger, aux périphéries, ne peut répondre à cette situation exceptionnelle, inhumaine et très alarmante que nous vivons aujourd’hui.

 

Notre pape François, en sa qualité de premier apôtre de nos jours envoyé par le Christ, nous exhorte tous à tourner nos regards vers les masses de réfugiés, d’étrangers qui sont dans la plus grande détresses humanitaire.   Notre évêque, qui a mis en place une équipe de spécialistes, nous demande déjà que des initiatives soient prises et rassemblées.    Que pouvons-nous faire, chacun et ensemble ?

 

A chacun d’y réfléchir et de nous proposer sa contribution !  

 

Père Gilbert MAYELA