Paroisse Pont-de-Veyle

Le Monastère Paroissial du mercredi matin.

 Adoration Une

 

Cette expression m’est venue en tête mercredi dernier, au matin, lors du temps d’Adoration à Grièges. Peut-être m’a-t-elle été donnée par Jésus Lui-même ? Quoi qu’il en soit je l’adopte bien volontiers et je profite de ce 2ème mot du Curé de l’année de Pastorale qui s’ouvre pour vous dire quelques mots sur cette matinée du mercredi dans notre Groupement Paroissial de Pont de Veyle. En effet, chaque mercredi (à partir de 8 heures) jusqu’à la fin juin, je vous donne rendez-vous à ce temps fort de la semaine. Oui, il s’agit bien en définitive, du Monastère paroissial du mercredi matin. Pourquoi ?

 

D’abord, parce que nous y faisons, comme dans les Monastères, l’expérience du silence. Il est bon de commencer la journée en faisant silence. Nous avons la chance d’être en campagne et d’entendre le chant des oiseaux qui semblent faire monter leurs louanges vers  Dieu au petit matin.

 

Ensuite, nous y faisons l’expérience de la Prière personnelle par ce temps d’Adoration silencieuse du Très Saint Sacrement (de 8 h à 9 h). Au début de la journée, au milieu de la semaine se mettre face à Jésus, Lui qui donne le sens à nos vies.

 

Se laisser modeler par le Seigneur présent en Son Saint Sacrement. Confier au Seigneur toutes nos intentions personnelles, familiales, paroissiales. Faire monter vers Dieu nos Actions de grâces.

 

Au cours de Cette Adoration du Saint Sacrement, nous pouvons faire aussi l’expérience de la Miséricorde de Dieu : Je me tiens à votre disposition à partir de 8 h 30 pour les confessions. L’Année Sainte de la Miséricorde qui va s’ouvrir le 8 Décembre prochain est une belle occasion pour renouer avec ce beau Sacrement du Pardon : « Le Bon Dieu est toujours prêt à nous recevoir ! » dirait le Saint Curé d’Ars.

 

La Sainte Messe célébrée à 9 heures après le Salut du Saint Sacrement, permet de tous nous retrouver dans la Prière commune autour de la Table du Seigneur. Tels les moines et moniales qui se réunissent pour la Messe conventuelle et font éclater vers Dieu la louange de la Communauté. Rassemblés autour du Seigneur, nous nous nourrissons de sa Parole, nous prenons le temps de méditer celle qui est proclamée. A l’Autel nous déposons toutes nos intentions, en particulier nos frères et sœurs malades. Parce que l’Eucharistie est « source et sommet de la vie chrétienne », toute la vie de notre Groupement Paroissial se trouve présent ici au cœur de la semaine.

 

Enfin, il n’y a pas de vie monastique sans vie fraternelle ! C’est le nouveau rendez-vous de cette année, le « café du Curé » pris dans la maison paroissiale (de 10 h à    11 h) après ce temps fort de l’Adoration et de la Messe. Tels les moines et moniales autour de leur Père Abbé, nous prenons, ici, un temps de gratuité et d’amitié, le temps de nous rencontrer, le temps de dialoguer, le temps d’échanger des nouvelles, le temps de partager sur la vie des uns et des autres, le temps de poser des questions sur tous les sujets etc… Les fidèles avec leur Curé, le Curé avec ses fidèles ! Ce temps sera rempli de ce que chacun y apportera au fil des semaines. Nous sommes dans un monde où brille l’individualisme, que nos paroisses soient des lieux où rayonne la charité ! C’est ainsi, aussi, que nous rendrons témoignage de notre Foi. Silence, Oraison, Eucharistie, échanges fraternels : voilà les maître-mots du mercredi matin dans la vie de nos Paroisses. « Monastère du mercredi matin »… voilà une belle expression qui veut bien signifier ce qui se réalise en ces heures !

 

Habitants ou non des 11 clochers de notre Groupement Paroissial, fidèles réguliers ou pas ou peu, lecteurs de ce Bulletin Paroissial, tous et chacun, êtes les bienvenus à ce rendez-vous hebdomadaire : Tous les mercredis, sauf pendant les vacances scolaires,  à partir de 8 heures à l’église et à la Maison Paroissiale de Grièges.

 

Rendez-vous mercredi prochain !                              

 

Votre Curé, Père Olivier BARNAY +