Paroisse Saint-Denis-lès-Bourg - Péronnas

La miséricordieuse protection de Dieu

La miséricordieuse protection de Dieu à l’égard de l’homme et de la femme, dans tous les cas, ne manque jamais pour tous les deux. N’oublions pas cela !

 

Le langage symbolique de la Bible nous dit qu’avant de les éloigner du jardin d’Éden, Dieu fait à l’homme et à la femme des tuniques en cuir et les vêtit (cf. Gn 3, 21). Ce geste de tendresse signifie que même dans les douloureuses conséquences de notre péché, Dieu ne veut pas que nous restions nus et abandonnés à notre destin de pécheurs. Cette tendresse divine, cette attention envers nous, nous la voyons incarnée en Jésus de Nazareth, fils de Dieu « né d’une femme » (Gal 4, 4). Et saint Paul dit encore : « alors que nous étions encore pécheurs, le Christ est mort pour nous » (Rm 5, 8). Le Christ, né d’une femme, d’une femme.

 

C’est la caresse de Dieu sur nos plaies, sur nos erreurs, sur nos péchés. Mais Dieu nous aime tel que nous sommes et veut nous faire avancer avec ce projet et la femme est celle qui est la plus forte et qui mène à bien ce projet. La promesse que Dieu fait à l’homme et à la femme, à l’origine de l’histoire, inclut tous les êtres humains, jusqu’à la fin de l’histoire.

 

Si nous avons une foi suffisante, les familles des peuples de la terre se reconnaîtront dans cette bénédiction.                           

 

Pape François