Paroisse Pont-de-Veyle

Un regard sur l’année qui s’achève…

N° 88  Semaine du 5 au 11 Juillet 2015.

                 

 

Le mot du Curé.               

 

 

Au seuil du mois de juillet, les cartables sont rangés, les examens et les concours se sont déroulés, les résultats aux concours sont donnés, les réunions de bilan se sont tenues ! Jetons un dernier coup d’œil dans le rétroviseur en rendant grâces au Seigneur pour tout ce que nous avons vécu dans nos différents lieux de vie… et dans notre Groupement Paroissial en particulier.

 

D’abord nous rendons grâces au Seigneur pour l’unité réussie de notre Groupement Paroissial des 11 clochers. Certes, tout n’est pas fini, mais il nous faut nous réjouir du chemin que tous nous avons pris pour créer une véritable communauté paroissiale. Chacun de nous aura bien compris, au cours de ces deux premières années, que cette unité est essentielle. Elle passe par des sacrifices, c’est vrai, mais la Révélation Chrétienne  nous enseigne que c’est par la Croix que nous obtenons la Vie. Je remercie chacun de vous pour les efforts que vous faîtes afin qu’au cœur de notre paroisse, de notre famille paroissiale règne un véritable esprit de prière, de fraternité, de paix et de joie évangélique. J’invite ceux qui ont encore du mal à accepter les nouvelles réalités à prendre conscience de l’importance de monter à bord du paquebot qu’est notre groupement paroissial. Rester sur le quai en regrettant le passé n’est bon ni pour les uns ni pour les autres ! Le navire de la Paroisse est suffisamment grand pour que chacun y ait toute sa place !

 

Beaucoup de choses se sont passées depuis le mois de septembre 2014. Je souligne au moins 3 événements :   1. La Retraite Paroissiale qui s’est tenue le 1er dimanche de Carême prêchée par l’Abbé Christophe TOULZA sur le thème du combat spirituel. Des enseignements riches donnés par ce jeune prédicateur, nous ont permis de prendre les armes pour vaincre le combat de la vie chrétienne. Cette Retraite s’est vécue dans un climat de prière. Chacun, malgré les différentes appréhensions en matière liturgique, a pu recueillir les fruits nécessaires à la progression de sa propre vie spirituelle.

2.  L’événement de la profanation du Très Saint Sacrement à Grièges le dimanche des Rameaux a marqué les esprits jusqu’à en ressentir de la tristesse au plus profond de notre chair. Cette page de l’histoire de notre Paroisse aura, en tous cas, permis à chacun de nous de se re-situer face au grand Mystère de l’Eucharistie. L’Eucharistie est le centre de notre vie, le cœur de notre Foi. Ce moment douloureux a donné un souffle nouveau à notre attachement à la Présence de Jésus dans nos tabernacles.

3.  Enfin, le pèlerinage inter-paroissial à Hautecombe et au Sanctuaire Notre Dame de Myans fût, sans doute, la plus belle réussite de l’année ! D’abord, au niveau du nombre (2 cars de 60 places !) et du mélange des générations (de 9 mois à 92 ans !) ! Mais aussi et surtout, en raison du grand esprit d’unité et de fraternité qui a rempli cette journée. La pluie n’arrêtant pas le pèlerin, joie et prière étaient au rendez-vous ! C’est bien dans ces moments d’échanges gratuits que se construit notre communauté. Sans doute, pourrions-nous relever d’autres choses qui auront marqué cette année de pastorale qui s’achève. Pêle-mêle : le décès de notre cher Jean Gamby, la rencontre très amicale avec tous les Maires de notre Canton (et la bonne entente entre nous tout au long de l’année), les différents repas paroissiaux, le concert de Noël par les « chor’elles », le moment des « vœux du Curé », les temps forts de la Catéchèse, le pèlerinage des Servants de Messe à Rome (avec cette demande du Pape : « Pont de Veyle, priez pour moi ! », la célébrations des Confirmations – dont Lucienne Mathey, une adulte de notre Groupement etc… etc…  Pour tout cela et tout le reste, rendons Gloire à Dieu et demandons-Lui de nous donner la Force du Saint-Esprit pour poursuivre la route ensemble. N’oublions pas que le but de notre Paroisse est double : La Mission et notre Salut. Je souhaite que chacun puisse prendre le temps du repos nécessaire au cours de ces semaines estivales. Le repos est une nécessité pour celui qui veut aller loin ! Et notre Paroisse veut aller loin, très loin pour que le Règne du Christ soit établi sur cette terre où Dieu nous a planté. Que la Vierge Marie nous garde sous son manteau maternel et qu’Elle nous mette toujours un peu plus à l’école du Christ. Merci à tous et à chacun de votre collaboration au cours de cette année de pastorale. Bon repos et bonnes vacances à ceux qui ont la chance d’en prendre ! Bon courage à ceux qui travaillent et/ou qui sont chargés de l’accueil des touristes qui passeront dans la région.                                                                            Bon été à tous ! 

 

                Votre Curé, Père Olivier BARNAY +