Paroisse Pont-de-Veyle

La Garde d’Honneur du Sacré-Cœur de Jésus.

N° 85  Semaine du 14 au 20 Juin 2015.

                 

                                        MOIS DU SACRE-CŒUR DE JESUS

 

Le mot du Curé.

               

 

 

La prière est un combat. Chacun d’entre nous éprouve la difficulté de la prière. Nous ne savons pas prier, nous avons de multiples distractions, nous trouvons plein de raisons pour ne pas prier… bref, être uni à Jésus, par un acte volontaire, relève du combat spirituel et nous avons bien besoin d’être aidé. Voilà un petit moyen tout simple pour nous accompagner sur ce chemin de la prière : La Garde d’Honneur du Sacré-Cœur de Jésus.

 

Qu’est-ce que la Garde d’Honneur ? C’est une œuvre fondée par une religieuse de la Visitation de Bourg-en-Bresse, Sœur Marie du Sacré-Cœur Bernaud, le 13 mars 1863. Cette œuvre veut répondre aux désirs du Cœur de Jésus exprimés à Sainte Marguerite-Marie « Voici ce Cœur qui a tant aimé les hommes et qui souffre de tant d’ingratitudes ». Devant cet Amour infini du Cœur de Jésus pour nous, nous voulons répondre amour par amour. Nous voulons consoler le Cœur de Jésus de toutes les ingratitudes dont il est encore aujourd’hui la victime. Nous voulons réparer, d’une manière ou d’une autre, toutes les blessures que son Cœur endure, tous nos manques d’amour envers Lui. Comment ? En offrant à Jésus une heure de notre journée sans pour autant arrêter nos activités. Nous ne faisons rien de plus, mais ce que nous faisons, nous l’accomplissons dans l’amour et pour Jésus. Nous mettons le Seigneur au cœur même de notre vie d’une manière très concrète et qui nous engage. Nous ne nous contentons pas de nous dire Chrétien, de participer à la Messe le dimanche.

Nous ne sommes pas, pour reprendre les mots du Pape François « des chrétiens de façade » ou Benoît XVI « vivants comme si Dieu n’existait pas »Nous inscrivons le Seigneur pleinement dans notre vie et nous en prenons conscience ne serait-ce qu’une heure dans la journée. Nous mettons Dieu à sa juste place, c’est-à-dire la première « Dieu premier servi ! » s’exclamerait Ste Jeanne d’Arc.

 

En unissant ainsi notre devoir d’état au Cœur de Jésus nous participons à notre manière à son sacrifice unique sur la Croix et nous le consolons de toutes les indifférences de notre humanité… à commencer par les nôtres ! Ainsi, nous sanctifions notre vie ordinaire. On peut vivre son Heure de Garde en épluchant nos légumes, au volant de notre voiture, en allant chercher les enfants à  l’école, en cours de Français, dans la cour de l’école, dans la salle d’attente du médecin… Partout, à tout instant, en tous lieux que nous soyons ou quoi que nous fassions, notre esprit peut se transporter devant le Tabernacle de nos églises.

 

Notre Groupement Paroissial de Pont de Veyle a rejoint les nombreuses communautés, établissements scolaires, paroisses, monastères qui ont redécouvert depuis peu cette magnifique œuvre qui n’a, au fond, qu’un seul objectif : Mettre Dieu à la première place de nos journées. C’est Monsieur René-Louis Meyer qui, sur appel de Monsieur le Curé, a été mandaté pour être le zélateur de la Garde d’Honneur du Sacré-Cœur. C’est lui, qui est chargé de vous donner tous les renseignements que vous désirez sur cette œuvre. En un an, plus de 40 personnes de tous les âges ont rejoint la Garde d’Honneur et sont inscrites sur le Cadran placé à droite de l’entrée du Chœur de Pont de Veyle. Je dois témoigner ici des nombreuses grâces que donne Jésus à travers la Garde d’Honneur. Des grâces pour les personnes elles-mêmes, mais, au-delà, pour l’ensemble de nos Paroisses. Jésus bénis abondement tous les lieux où son Sacré-Cœur est honoré. Jésus a promis à Sainte Marguerite-Marie d’accorder beaucoup de grâces là où son Sacré-Cœur sera honoré : nul doute que, par l’association de la Garde d’Honneur du Sacré-Cœur de Jésus, notre groupement Paroissial sera encore comblé. « Que la terre tout entière forme la Garde d’honneur ! » (Chant de la Garde d’honneur du Sacré-Cœur).

 

Alors, si vous souhaitez mettre le Seigneur au cœur de vos vies, si vous cherchez un moyen tout simple qui ne vous demandera pas plus de temps, si vous vous dîtes qu’il vaut la peine de consacrer au moins 1 heure de sa journée à Dieu sans rien laisser de vos activités, si, comme moi, vous êtes convaincu que le réveil de la Foi Catholique en France passera par le Sacré-Cœur, alors …  Ne perdez pas un seul instant : Renseignez-vous et inscrivez-vous !

                                       Votre Curé, Père Olivier BARNAY +