Pastorale de la Famille

Synode sur la famille : la contribution du diocèse

A la demande de Mgr Roland, le Service diocésain de la Pastorale de la Famille a organisé la consultation souhaitée par le Saint Père pour préparer la seconde partie du Synode sur la famille. Des paroisses, des mouvements, des prêtres et des familles se sont donc saisies de ces questions et ont retourné leurs réponses au diocèse. Voici la synthèse qui en a été tirée.

 

Contribution au synode sur la famille

 

Cette synthèse résulte de vingt-sept contributions. Certaines (quinze) proviennent de paroisses dans lesquelles un groupe ou plusieurs ont travaillé les questions.

D’autres proviennent de familles (6), de groupes de prêtres (3), d’un mouvement (CCFD , END, MCR).

La méthode : à partir du questionnaire des Lineamenta, une sélection de 19 questions organisées en sept thèmes a été envoyée à toutes les paroisses, ainsi qu’au réseau « Pastorale familiale ». Ce questionnaire était aussi disponible sur le site du diocèse.

 

Les sept thèmes :
  • L’éducation affective, relationnelle et sexuelle des adolescents
  • La préparation au mariage
  • L’accompagnement des couples
  • L’ouverture à la vie
  • Etre parents
  • Prendre soin des familles blessées
  • L’attention pastorale aux personnes ayant une tendance homosexuelle

 

Une réflexion préliminaire : « ces questions sont incompréhensibles. Cela signifie peut-être que l’opinion des évêques et du pape est arrêtée. Nous restons sceptiques quant à  l’utilité de ce questionnaire qui semble très éloigné des préoccupations simples et réalistes de la plupart des familles. D’autant que l’Eglise essaie tant bien que mal de suivre les évolutions négatives de la société. »

 

1-     Education affective des adolescents
11- Constat
  • Les familles préfèrent ne pas aborder ce sujet avec leurs enfants : tabou
  • Source d’info : copains, internet, porno
  • Il y a des strates dans la société ne permettant pas la transmission
  • Dans familles touchées par le divorce les enfants ne trouvent pas l’exemple
  • Le jeune a besoin de la présence de l’adulte qui écoute
  • Il y a comme une séparation entre vie chrétienne et vie affective, vie intellectuelle et foi
  • Les jeunes sont généreux, touchés par les difficultés des autres
12- Propositions
  • Que le jeune connaisse ses racines. Education dans la pudeur. Surveillance attentive et affectueuse.
  • Eveil à la foi, mouvements
  • L’Eglise propose des orientations mais doit laisser liberté aux parents
  • Besoin d’une vie de famille où règnent le dialogue et l’écoute
  • Besoin d’outils, de conseils, de lieux d’expression pour parents
  • Que les générations parlent entre elles
  • Créer des relais d’écoute. Mettre en place des propositions (Teen Star, Avance au large, CLER, Cyclo Show…) en collaboration avec les parents
  • Que la communauté paroissiale soit une vraie famille
  • Faire découvrir aux garçons leur beauté spécifique et aux filles la beauté féminine
  • Faire réfléchir sur amour vrai et fidèle et sur conséquences amour tronqué
  • Veiller à une éducation à l’engagement (scoutisme, aumônerie…). Effort et persévérance
  • Continuité entre formation et vie chrétienne. Ce qui est mis en place doit s’inscrire dans la durée
  • Comment accueillir situations nouvelles sans faire de concession au dogme ?
  • S’adresser aux jeunes dans les homélies pour faire le pont entre foi et vie quotidienne
  • L’Eglise doit mettre beaucoup de moyens dans l’école catholique
  • Permettre aux jeunes de prendre du recul / mode, pensée des autres, informations…

 

Copie_de_enseignement_catholique_St_Pierre_Bourg_c_Adaka-2009

 

2-     La préparation au mariage
21- Constat
  • Pourquoi les jeunes ne désirent plus s’engager ?
  • La préparation est parfois vécue comme imposée, obligatoire
  • Les exigences sont différentes d’une paroisse à l’autre : comment faire l’unité ?
  • On vit dans l’instant avec beaucoup de préoccupations
  • Différence entre divorcés-remariés privés de sacrements et fiancés accueillis largement
  • Tension entre accueil de la vie et contraception
22– Propositions
  • Bien accueillir. Catéchèse pour adulte. Chemin de foi
  • Pour ceux qui n’ont pas conscience que le sacrement est une grâce, une célébration de bénédiction. 1er temps : accueil + bénédiction. 2ème temps : sacrement (pour ceux qui veulent aller plus loin)
  • Accueil et présentation des futurs mariés lors de messes dominicales
  • Ce doit être un cheminement, avec des témoignages. Faire un parcours de progression vers le mariage, de type néo catéchuménal
  • Permettre un dialogue respectueux entre les futurs époux
  • Présenter l’Amour trinitaire, de la théologie du corps
  • Comparer le mariage sacrement aux autres alternatives
  • Que les prêtres en chaire parlent de l’indissolubilité, de la fécondité…
  • Permettre une expérience ecclésiale
  • Rencontre personnelle et vraie avec le Christ
  • Demander une lettre de motivation personnelle
  • C’est la communauté paroissiale qui doit s’engager
  • Préparation longue et rigoureuse
  • Pouvoir refuser le mariage si manque de foi
  • Renforcer la formation des couples accompagnateurs
  • Aider les jeunes à assumer leur passé : le mariage ne guérit pas les blessures
  • Mariage naturel – mariage sacramentel ?
  • Développer une spiritualité du couple, de la famille

 

amour

3-     L’accompagnement des couples
31- Constat
  • Le couple essaie de régler ses problèmes en interne avant le contact avec des ‘spécialistes’. Difficile de se confier à des inconnus.
32- Propositions
  • Susciter l’envie de durer, et proposer des soutiens concrets
  • Importance du dialogue et du pardon. Découvrir le « Devoir de s’asseoir » des Equipes Notre-Dame
  • Développer la convivialité et la fraternité des communautés paroissiales
  • Que l’équipe de préparation au mariage propose des rencontres tous les six mois après le mariage
  • Proposer des retraites de couples
  • Instituer une journée mensuelle des couples
  • Mettre en place des propositions comme Alpha couple, END…
  • Groupe de découverte de l’Ecriture en organisant la garde d’enfants
  • Faire découvrir les exemples donnés par des saints couples
  • Améliorer l’accueil fait aux couples non mariés

 

Mariage_Charline_CONVERT_013

 

4-     L’ouverture à la vie
41- Constat
  • Qui a lu l’encyclique du pape Paul VI ?
  • C’est souvent une détresse profonde qui pousse à supprimer les « toutes petites vies ». « L’avortement est souvent la situation  la moins pire »
  • Grande souffrance des couples à qui la nature interdit d’avoir des enfants
  • L’Eglise n’est pas dans le réel quand elle parle d’avortement et de contraception
  • Comment accompagner les parents dans le choix ou non d’accueillir un nouvel enfant ?
42- Propositions
  • Ne pas juger, ne pas stigmatiser
  • L’Eglise en tant que Mère ne se doit-elle pas d’accompagner les couples qui utilisent les progrès techniques pour devenir parents ? (FIV, insémination…)
  • Parler de l’écologie humaine
  • Formation faite par Alliance Vita
  • Organiser une Entre aide catholique (avec grands parents…)
  • Présentation des nouveaux-nés ou annonce de leur naissance
  • Faire sortir de l’individualisme ; éveiller à l’importance de temps gratuits
  • Ne pas exiger des gens de respecter des moyens de maîtrise de leur fécondité qui leur soit inaccessibles sur les plans économiques, culturels, éducatifs, politiques…
  • Le progrès moral des familles dépend du progrès dans l’équité sociale
  • Chaque chrétien doit avoir la liberté de vivre avec sa conscience

 

Famille

5-     Etre parents
51– Constat
  • L’entourage qui participe aux tâches de façon à ce que le croyant assiste à la messe, ne participe-t-il pas en quelque sorte à l’office ?
  • Dichotomie : vie de foi et comportement !
52- Propositions
  • Encourager les pouvoirs publics à apporter des aides aux familles. AFC à faire connaître
  • Que chaque parent prie avec ses enfants
  • Partage avec d’autres parents sur prière en famille, vie spirituelle en famille
  • Mise en place des Chantiers éducation (AFC), Alpha parents, école des parents, dimanche autrement
  • Proposer des modules de formation, à base d’expériences
  • L’homme révèle la femme ; la femme révèle l’homme : à faire découvrir aux jeunes
  • La femme est acteur de développement dans le monde et dans l’Eglise : lui donner toute sa place même dans les instances dirigeantes.
  • Connaître les bons sites internet pour les jeunes
  • S’appuyer sur des communautés religieuses
  • Apprendre à dire ‘merci’ à Dieu
  • Implication des grands-parents par cadeaux, pèlerinages,  participation à la messe, témoignage

 

Famille

6-     Prendre soin des familles blessées
61- Constat
  • Beaucoup de types de blessures : maladie, deuil, incarcération, handicap, adoption, divorce, être croyant dans une famille d’incroyants…
  • Les prêtres ne visitent pas assez ces familles. Elles se sentent exclues, incomprises.
  • Mentionner les divorcés remariés dans ce questionnaire frise la discrimination, celle dont ils sont victimes dans l’Eglise.
  • Certains veulent mettre le Christ au centre de leur vie. Mais leur situation rend cela difficile
  • Divorce entraîne grande pauvreté
  • Souffrance du parent qui n’a pas la garde des enfants
  • Souffrance de voir les enfants rejeter, non la foi, mais l’institution
  • Attention de ne pas « récupérer » les personnes fragiles en profitant de leur faiblesse
  • Certaines positions de l’Eglise paraissent hypocrites : mariage religieux possible pour des personnes ayant vécues n’importe quoi avant. On absout facilement ceux qui sont infidèles. Contraception non respectée. Demander aux divorcés remariés de vivre en frère et sœur. Rendre plus aisée les nullités de mariage.
  • On ne peut mettre dans le même panier tous les divorcés remariés : bien distinguer
62- Propositions
  • Ecouter, partager la souffrance, confier au Seigneur dans la prière, être présent
  • Associations spécifiques à faire connaître. Besoin d’une formation psychologique pour écouter
  • Permettre l’accès à l’Eucharistie comme aide, ainsi qu’au sacrement de pénitence
  • Voir chacun comme un être aimé de Dieu
  • Permettre de découvrir que chacun a sa place dans l’amour filial du Père
  • Participer à la vie de la communauté, prière, écoute de la Parole
  • Attention au langage de la faute. Montrer qu’il y a toujours un chemin
  • Pour les divorcés-remariés : deuxième chance, comme dans orthodoxie ?
  • Que les familles « normales » témoignent de leurs difficultés
  • Le poids des textes du magistère est souvent trop important dans les réponses apportées aux difficultés

 

Jubilé+ars+mai+09+102 Famille

7-     L’attention pastorale envers les personnes ayant une tendance homosexuelle
71- Constat
  • Sous quels critères pouvons-nous juger l’épanouissement des gens sur des domaines aussi intimes que la sexualité ?
  • Ces personnes ont leur place dans l’Eglise
72– Propositions
  • Que les liens soient sûrs et vrais dans nos communautés, sans rejet, prêts à l’accueil de tous.
  • Besoin d’un accompagnement spécifique. Reconnaître l’amour sincère qui les anime (par exemple maison Régine Maire)
  • Besoin de lieux d’écoute, d’espace de réflexion
  • Les accueillir comme baptisés membres de la communauté, pas comme catégorie