« Restez en tenue de Service »

« Commémoration de tous les fidèles défunts »

St Luc  12, 35—38. 40

Veillez pt

Restez éveillés… C’est un peu comme le conducteur qui doit surveiller sa route et anticiper sur tout ce qui peut se passer. Dans notre vie de tous les jours, nous voyons bien que nous sommes souvent tentés de laisser distraire ou séduire. Tout d’abord, pour ce qui concerne le retour du Maître, on se dit qu’on a bien le temps d’y penser. Il y a tant d’autres choses qui viennent bloquer notre désir de générosité.

 

Parfois aussi, nous pouvons être tentés par la lassitude et le pessimisme : c’est ce qui arrive quand on ne voit que ce qui va mal autour de nous et en nous. La tentation est grande de se dire : « A quoi bon continuer ? » Ce découragement c’est dangereux car il nous entraîne vers un manque de confiance en l’amour de Dieu. Et puis, il y a tant de sollicitations qui cherchent à nous attirer ailleurs. Tous ces plaisirs faciles que le monde nous offre largement sont autant d’appels qui risquent de nous détourner de l’essentiel.

 

Mais le Seigneur nous invite inlassablement à nous ressaisir, à nous relever et à revenir vers lui de tout notre cœur. Si nous le voulons bien, son pardon nous est toujours offert. Là où le péché abonde, sa grâce surabonde. Il est toujours là pour nous remettre en état de servir. Son grand désir c’est que, par nos mains fragiles, se construise son règne d’amour, et de justice. Le Seigneur compte sur notre fidélité chaque jour.

 

En attendant, Jésus nous invite à nous faire un trésor dans les cieux. Le plus important ce n’est pas les bonnes œuvres et les bonnes actions que nous pourrions accumuler devant Dieu comme un capital. Tout ça c’est sans doute bien et il ne faut pas le négliger. Mais il y a beaucoup mieux. Ce trésor dans les cieux c’est Dieu lui-même. Quand l’Evangile nous recommande de nous faire un trésor dans les cieux c’est pour que nous devenions riches de la richesse de Dieu. Quand il nous dit : « Bienheureux les pauvres » il ne parle pas de la misère ; il s’adresse à ceux qui sont ouverts à une richesse bien plus grande, la présence de Dieu en eux.

 

En ce jour, nous nous tournons vers toi, Seigneur : nous te confions tous ceux et celles qui ont rendu leur tenue de service. Accorde-leur la récompense de leur amour et leur fidélité. Et nous qui restons ici-bas, sois avec nous pour nous aider à faire de toute notre vie une marche vers toi. Amen