« Journée Mondiale des Missions » « Rendez à Dieu ce qui est à Dieu »

29ème Dimanche du Temps Ordinaire

St Matthieu 22, 15—2

 

Les textes bibliques de ce dimanche nous invitent à recentrer notre vie sur Dieu. Cet appel nous est transmis à l’occasion de la journée missionnaire. En tant que chrétiens baptisés et confirmés, nous sommes tous envoyés pour témoigner de l’amour qui est en Dieu. Cela ne sera vraiment possible que si nous lui donnons la première place dans notre vie de tous les jours. Il est important que nous-mêmes, nous ne restions pas sur la touche. A la suit du Christ, nous sommes envoyés pour aller à la rencontre des hommes et des femmes de notre temps. Le Christ compte sur chacun d’entre nous pour proclamer « les paroles de la Vie Eternelles ».  

Cette annonce de la Bonne Nouvelle a toujours rencontré des oppositions. L’Evangile nous montre des gens absolument opposés entre eux qui se mettent d’accord pour tendre un piège à Jésus ; c’est ce qui se passe aujourd’hui. La tentation est grande de mettre hors circuit ceux qui nous remettent en question et nous poussent à changer. Leur parole nous gêne. Alors, on fait tout pour les compromettre. On va même les accuser injustement d’actes qu’ils n’ont pas commis. Ainsi leur parole ne sera plus crédible.

Mais Jésus ne se laisse pas piéger. Sa réponse est sans appel ; tout d’abord, il dénonce leur hypocrisie. En utilisant la monnaie de l’empereur, il y a longtemps qu’ils ont répondu à leur question. Mais surtout, il ramène les choses à leur juste niveau. La pièce de monnaie que se adversaires lui ont présentée portait la marque de César. Il est donc normal qu’ils lui rendent ce qui lui est dû. Mais la marque que nous portons est d’un tout autre ordre : c’est celle de Dieu. Au jour de notre baptême, nous avons été marqués de la croix du Christ. C’est une marque indélébile qui oriente toute notre existence.

 

 Rendre à Dieu ce qui lui est dû, c’est d’abord s’imprégner de son amour, c’est l’accueillir dans notre vie. Cette espérance qu’il met en nous, c’est comme une lumière qu’il faut communiquer au monde entier. Nous ne devons pas être de simples consommateurs de la foi. Nous sommes tous appelés à être des acteurs et constructeurs de la communauté chrétienne ; c’est dans ce monde tel qu’il est que nous avons à témoigner de la Bonne Nouvelle de l’Evangile. Beaucoup le font au péril de leur vie. Mais rien ne peut empêcher la Parole de Dieu de produire du fruit.

 

 En célébrant cette Eucharistie, nous voulons, Seigneur, te rendre ce qui te revient. Nous t’offrons tous les actes de foi, d’espérance et de charité qui émaillent de nos vies et celles de tous nos frères. Avec toi nous nous engageons à tout faire pour que l’amour l’emporte sur la haine et la violence. Sois avec nous pour que l’Evangile soit annoncé dans le monde entier. Amen 

                                                          Prions avec Marie pour les missions ! A télécharger