Paroisse Oyonnax

LA CORRECTION FRATERNELLE…

Personne n’aime être corrigé par un autre. La remarque de l’autre est souvent source de conflits. Et pourtant, l’autre, celui qui me regarde, celui qui m’observe, celui qui aimerait m’aider, rencontre une résistance volontaire et soutenue. Probablement, Dieu dans sa bienveillance et dans sa miséricorde expérimente cela dans ses relations aux hommes.

Son regard de Père aimant est pourtant objectif et il mérite attention et respect. Un regard qui peut rectifier ma propre vision !

Alain Donius