Hospitalité Diocésaine de Lourdes

Mercredi 6 Août : Joie de la rencontre et de la découverte…

Quelques mots

Que venons-nous faire à Lourdes, si nombreux pèlerins d’hier et d’aujourd’hui ? Lourdes, son pèlerinage et sa Grotte, nul homme n’en a eu l’initiative. Les générations passent ; le lieu demeure et les foules accourent toujours, en quête de joie et d’un peu de consolation…

Pèlerins ou touristes, badauds ou curieux, chrétiens ou non, athées ou religieux, nous venons chercher dans ce creux du rocher un quelque chose de plus qui élève le coeur.

Marie invite Bernadette à venir, à voir et à demeurer en sa présence. « Voulez-vous me faire la grâce de venir ici pendant quinze jours ? »

Démarche semblable à celle des Disciples de Jean le Baptiste lorsqu’ils viennent à Jésus : « Que cherchez-vous ? leur demande le Seigneur. « Où demeures-tu ? » … « Venez et Voyez … »

Bernadette, en venant voir la Belle Dame et en demeurant longuement auprès d’elle, va vivre, découvrir et approfondir le chemin du vrai bonheur. Elle n’en a pas l’initiative et doit apprendre à le recevoir comme une grâce.

Lourdes

Des pistes pour méditer

  • Pendant ces prochains jours, je suis ouvert à ce qui m’est proposé : voir, écouter et accueillir ce que je reçois.
  • Suis-je disponible à la rencontre et à l’inattendu de Dieu dans ma vie ? Comment ?
  • Qui est Jésus Christ pour moi ? Quelle relation je vis avec lui ? Quel visage a-t-il pour moi : celui de la joie, de la paternité qui guérit, relève et éduque, celui d’un moralisateur ?

 Lourdes

Parole de Dieu

Chants de la Messe

  • Entrée : Jubilez, criez de joie
  • Offertoire : Qui est l’homme
  • Communion : Voici le Corps et le Sang
  • Envoi : Couronnée d’étoiles

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 17, 1-9)

Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et il les amène à l’écart, sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux ; son visage devint brillant comme le soleil, et ses vêtements, blancs comme la lumière. Voici que leur apparurent Moïse et Élie, qui s’entretenaient avec lui. Pierre alors prit la parole et dit à Jésus : « Seigneur, il est heureux que nous soyons ici ! Si tu le veux, je vais dresser ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. »Il parlait encore, lorsqu’une nuée lumineuse les couvrit de son ombre ; et, de la nuée, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis tout mon amour ; écoutez-le ! »Entendant cela, les disciples tombèrent la face contre terre et furent saisis d’une grande frayeur. Jésus s’approcha, les toucha et leur dit : « Relevez-vous et n’ayez pas peur ! » Levant les yeux, ils ne virent plus que lui, Jésus seul.En descendant de la montagne, Jésus leur donna cet ordre : « Ne parlez de cette vision à personne, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. »