Mouvement Chrétiens des Retraités (MCR)

Pèlerinage à Notre-Dame du Laus pour le MCR

Le mercredi 25 juin, 80 pèlerins du Pays de Gex, de Bellegarde, d’Ambérieu, de Bourg et sa périphérie, du Revermont, des Dombes, du Val de Saône, de la Côtière… se sont retrouvés pour partir en pèlerinage, chacun portant dans son cœur toutes les intentions des membres des différentes équipes de notre diocèse. Les deux cars sont donc prêts à faire route ensemble et c’est par un soleil matinal un peu pâle – mais qui nous réserve des surprises pour la suite – que nous partons  pour les Alpes de Haute Provence, à la découverte d’une petite Bergère comme La Vierge Marie les aime…

Accompagnés par le Père Marc Gadiolet, notre aumônier diocésain, nous prions avec les textes du jour et mettons notre pèlerinage sous la protection de  Marie et de son Fils Jésus, et nous proclamons notre foi en Dieu Notre Père.
N-D LAUS groupe

Après deux heures de route, une halte permet à chacun  de se dégourdir les jambes mais aussi d’ apprécier une petite surprise, la brioche aux pralines, gourmandise locale fabriquée et offerte par Maurice et Marie. Pas d’affolement, il y en aura pour tout le monde, et même deux ou trois parts pour les plus gourmands ou les plus « affamés »… Un régal, accompagné d’un petit café ! Pour les amateurs, un temps déjà fraternel qui met chacun à l’aise.

Il est 13 h lorsque sous un beau soleil nous découvrons sur les hauteurs ce site verdoyant, et malgré un petit retard, nous sommes bien accueillis par le sourire de Sœur Marie-Edwige qui nous souhaite bon appétit et nous arrange l’après-midi ce qui nous laissera un petit temps de repos apprécié dans le grand espace de verdure qui entoure le sanctuaire.

Il est 15 h la petite sœur nous a donné rendez-vous pour un parcours jubilaire, sur les pas de Benoîte et certains lieux d’apparition,  temps pour chacun d’approfondir dans la prière et le recueillement tout en marchant sa vie chrétienne.

0891157f5a

Revenons aux réalités pratiques si nous souhaitons dormir ; il nous faut récupérer les clés de nos chambres ! Pas une mince affaire, la fatigue se faisant sentir, mais pas de panique nous aurons tous un lit ! Il suffit d’un peu de patience accompagnée de bonne humeur et voilà, clé en mains chacun rejoint sa chambre, avec quelques petits changements de dernière minute… C’est chose faite chacun ayant pris possession de son lieu de repos,  nous sommes invités à participer aux vêpres chantés par les Bénédictines de Montmartre, bien connues aussi dans le petit village d’Ars. Puis l’heure du dîner approchant, nous rejoignons la salle à manger déjà bien remplie par un grand nombre de pèlerins toutes générations confondues ; les langues se délient, on échange avec son voisin choisi ou non, on partage ses premières impressions, on s’écoute, on  se détend, on rit ou parfois même on s’inquiète pour la suite du programme… Mais oui c’est bien écrit sur le feuillet donné dans le car,

20 h 15, célébration pénitentielle avec possibilité de confession individuelle. Ce sanctuaire est devenu  un lieu privilégié de confessions. Au Laus il y a une grâce de réconciliation avec le Seigneur, avec soi-même, avec les autres. C’est d’abord l’Amour infini de Dieu que nous confessons.

Copie de 046NOTRE DAME DU LAUS GROPE CHAPELLE

Après ce temps fort du Sacrement de la Réconciliation, temps libre pour papoter, se dévoiler, mieux se connaître et pour les amateurs de foot soirée « coupe du monde », et pour d’autres l’heure de dormir !. Bonne nuit à chacun et rendez-vous pour le petit déjeuner entre 7 h 30 et 9 h.

Quel calme, quel paix, déjà les premiers levers apprécient le petit déjeuner et peu à peu la salle s’emplit. On se salue, un petit signe de tête, de la main, un sourire, on se reconnaît, chacun paraît en forme. Quelques consignes pour les chambres à libérer, les clés à déposer, les valises à descendre, et nous voici tous prêts à entendre l’enseignement donné par une nouvelle petite sœur, au visage rayonnant de joie ! Chacun écoute avec attention les révélations faites à Benoîte. Dans ce lieu « perdu » Marie revient chaque jour pendant 4 mois et se présente enfin à la jeune Bergère qui demande à cette belle Dame qui Elle est : « Je suis Dame Marie, la Mère de mon très cher Fils. Vous ne me verrez plus de quelques temps ». La petite bergère en pleure de tristesse, elle ne sait pas encore que Marie se montrera à elle à plusieurs reprises pendant 54 ans et c’est ainsi que Benoîte sera la messagère du projet que Marie lui révélera : « J’ai destiné ce lieu pour la conversion des pêcheurs. Beaucoup de pêcheurs et de pécheresses y viendront se convertir ».

Le_monument_de_Pindreau_01

L’exposé se poursuit par quelques questionnements, mais à chacun d’intérioriser et méditer tout ce qui vient de nous être donné pour nourrir sa vie de Foi, d’Espérance et de Charité.

Nous rejoignons alors la basilique pour la Messe concélébrée par le recteur, le Père Ludovic Frère, et les prêtres présents et partageons dans la joie cette célébrations avec des pèlerins allemand, motards.

Après la messe, photo souvenir (un peu difficile de rassembler le groupe mais c’est fait !). Passage à la boutique, dernières cartes postales, puis déjeuner et rappel pour les étourdis.

N-D LAUS devant Eglise

14 h 15 tout le monde au car. Ouf, une petite frayeur mais la voilà celle qui manquait à l’appel. Les chauffeurs semblent également heureux d’avoir partagé ce temps avec nous et nous n’oublions pas de les remercier pour leur amabilité et leur attention à notre égard. Un arrêt en cours de voyage nous permet une nouvelle fois d’apprécier  le temps d’un goûter et cette fois Maurice et Marie nous régalent avec de délicieuses madeleines ! Un grand merci pour cette délicatesse. C’est ici  que pèlerins du Pays de Gex et du Bugey quittent les Bressans et tous les autres, heureux de ce temps fort en spiritualité vécu ensemble. Merci à tous !

Ces deux jours passés dans ce Haut lieu de spiritualité Mariale pourraient paraître trop courts… mais furent tellement d’une grande intensité qu’il ne faut pas regretter….Nous étions 80 pèlerins de notre diocèse rentrant dans le lot des 170 000 pèlerins qui se rendent chaque année dans « ce sanctuaire à la fois aérien et austère, caché dans un cirque de montagne ouvert pour se laisser ouvrir le cœur ».

Et que la prière du Laus nous porte par Marie toujours plus vers son Fils Jésus et vers les autres.

Seigneur, plein de tendresse et de miséricorde,

Tu es béni par ton Fils Jésus qui nous a donné le Laus, refuge des pécheurs.

Tu es béni par Marie, notre Mère, venue dans ce refuge visiter les hommes et leurs souffrances.

Tu es béni par Benoîte Rencurel, par son témoignage, et par les Cinquante-quatre années à l’écoute de la Belle Dame.

Aussi, Seigneur, par l’intercession de Marie, Demeure de l’Esprit Saint,change nos cœurs de pierre en cœurs de chair.

Fais qu’à la suite de Benoîte, nous nous laissions transformer

Pour vivre aujourd’hui et demain,

La fidélité à l’Evangile, dans l’Eglise et dans le monde. 

Amen.

574b61ccbb

Photographies : sanctuaire Notre-Dame du Laus et MCR