Paroisse Marboz

Messe avec les enfants du caté à Marboz.

Les enfants de tous les groupes de catéchisme des paroisses du groupement et leurs familles ont été invités à se retrouver à Marboz le 16 février.

Mot d’accueil.
01_accueil
Risquerons-nous d’être amis dans le Seigneur ?
Voici le chant -et la question- qui a accompagné nos séances de caté depuis Noël.
Nous avons appris que Dieu veut être notre ami, il veut être proche de nous.
Mais l’amitié, cela prend du temps. Il faut la construire, la cultiver pour obtenir une relation de confiance.
Dieu est patient. Pour toucher notre soeur aujourd’hui, il est d’abord entrer en relation avec Abraham, il y a plus de 4000 ans, à travers lui et tous les prophètes qui ont suivi, il nous fait découvrir qui Il est et nous promet sa venue parmi nous.
Par Jésus, Dieu vient nous partager nos vies. Ce petit enfant fragile nous apporte la Paix, la Joie, l’Amour.
Dieu a donc pris du temps pour se faire connaître mais accepterons-nous son amitié, reconnaitrons-nous sa présence ?
S?ur Emmanuelle, que les enfants ont découverte, est l’une des témoins de notre temps qui a su reconnaître Dieu dans le regard des plus pauvres et qui a su cultiver quotidiennement cette amitié par la prière.
Pendant cette messe, prions ensemble pour que chacun d’entre nous et particulièrement les enfants, nous puissions reconnaître la présence et l’amitié de jésus en recevant l’hostie consacrée.
Les enfants, si vous ouvrez votre soeur, vous aurez un ami fidèle présent pour toute votre vie dans les bons comme dans les mauvais moments, alors surtout ne vous en privez pas !
Vous savez comment sont faits les ?ufs « Kinder » ? Un cadeau est caché à l’intérieur…
Pour avoir cette surprise, il faut ouvrir l’?uf, casser la coquille !
Et bien l’enveloppe : c’est vous, votre vie. Ouvrez la coquille de votre soeur, et découvrez, cachée au fond de votre soeur, la place de Jésus, Il est là.
Il ne demande qu’à devenir votre ami, alors n’hésitez pas : offrez-vous cette amitié, simplement en lui ouvrant votre soeur !
02_PCJ
Avant l’ouverture de la messe, le père Christian Josselin se présente rapidement. Il est venu à la demande du Père Roger qui ne nous oublie pas dans ses prières, et il heureux de célébrer ce jour de fête avec nous puisque nous sommes là pour recevoir le don de l’Amour du Seigneur.
Après avoir proclamé l’Evangile, au cours de sa prédication le prêtre insiste sur l’importance du OUI que l’on prononce : Que votre oui soit un oui !
Les intentions de la PU ont été préparées avec les enfants et les catéchistes.
– Pour que chacun d’entre nous, dans notre communauté de paroisses, choisissions d’être fidèles à Jésus-Christ en suivant ses commandements, Seigneur, nous te prions.
– Seigneur, nous te prions pour les personnes que nous pouvons blesser par nos mensonges, nos moqueries.
Aide-nous à mieux nous comporter avec nos familles, Seigneur, nous te prions.
– Dans notre monde actuel, les hommes semblent prisonniers des codes sociaux perdant la liberté que tu as mise dans leur soeur.
Seigneur, fais que ton Eglise médite sans cesse tes commandements afin qu’elle puisse proposer à tous, les moyens de choisir le bien et refuser le mal.
La Prière du Notre Père est expliquée par les enfants de 6ème (voir dans le diaporama).
Après la communion, le père invite les fidèles à remercier le Seigneur de nous donner son Amour et de nous aide à dire un oui qui soit un oui.
Pour ceux qui n’ont pas reçu l’Eucharistie mais qui ont été marqués du signe de la Croix : cette croix signifie que Jésus invite à le recevoir prochainement et à bien se préparer pour l’accueillir.
Le chant final propose de chercher au fond de notre soeur le plus beau de tous les trésors. Il est là !
Pour « revivre » cette célébration, ci-joint la feuille de messes _Messe_du_dimanche_16_fevrier_2014_-_6eme_dimanche_ord-_et ci-dessous le diaporama…