Diaconie

Les Rencontres de la Diaconie

A la suite de Diaconia 2013, les évêques de France ont souhaité continuer et développer cette démarche dans les diocèses. C’est pourquoi vont être mis en place des Rencontres de la Diaconie. La première aura lieu le 30 novembre.

A la suite de Diaconia 2013, les évêques de France ont souhaité continuer et développer cette démarche dans les diocèses. C’est pourquoi vont être mis en place des Rencontres de la Diaconie. La première aura lieu le 30 novembre.

***

Bourg en Bresse le 29 octobre 2013

Chers amis,

Le rassemblement de Diaconia, à Lourdes pour l’Ascension 2013, a été un moment important pour l’Eglise en France. Douze mille participants (dont cinquante du diocèse) ont pu partager leurs expériences avec les personnes les plus fragiles, rendre grâce à Dieu pour les innombrables gestes de charité déjà mis en oeuvre par les communautés chrétiennes. Ce qui a été particulièrement marquant, c’est le ton donné au début du rassemblement par les personnes vivant la précarité : ton simple, exigeant, parfois dérangeant, mais plein d’espérance et de foi profonde.

Les leçons de Diaconia sont de deux ordres. D’une part réaliser que la charité et la justice sont l’affaire de tous les chrétiens ; même s’il est nécessaire de s’appuyer sur des mouvements et associations spécialisées. S’engager au service des personnes les plus faibles est la responsabilité de tout baptisé. D’autre part l’exigence de ne pas dissocier la charité de la prière et de la Parole de Dieu. L’Eglise est là où est le Christ. Il est présent à la fois dans sa Parole, dans le sacrement du frère et dans l’Eucharistie. Il est donc vital pour nos communautés d’articuler ces trois dimension de la mission.

Et la suite ? L’épiscopat français souhaite que l’élan impulsé par Diaconia continue et se développe dans les diocèses. Ainsi, pour ce qui est de notre diocèse, il a paru important que le service « les rendez-vous de la solidarité » qui regroupait les organismes, services, associations en contact avec les personnes les plus fragiles, puisse s’ouvrir à l’ensemble des chrétiens et des communautés paroissiales pour inciter chacun à vivre davantage dans la réciprocité les relations sociales et fraternelles avec et à partir des personnes en situation de fragilité. C’est une façon nouvelle de mettre au centre la question de la charité, vécue comme une expérience spirituelle, comme la rencontre du Christ.

L’objectif n’est pas de créer une structure supplémentaire, mais d’offrir un espace où goûter combien les moments de solidarité sont des lieux où l’Eglise se construit, où se vit la communion fraternelle. Pour réaliser cela, la diaconie du diocèse se propose d’encourager, d’aider à la mise en oeuvre et à l’évaluation d’actions de solidarité avec tel mouvement, service ou paroisse mais aussi d’en faire part aux autres chrétiens du diocèse.

Il est envisagé trois journées, les « Rencontres de la diaconie » au cours desquelles, avec des personnes en fragilité, nous pourrions partager, prier, réfléchir et célébrer. Ces moments de fraternités nous permettraient d’expérimenter combien la présence des personnes les plus fragiles est source de renouveau de vie spirituelle et de communion ecclésiale. Saint Paul ne dit-il pas : « Dieu a organisé le corps de telle façon qu’on porte plus de respect à ce qui en est le plus dépourvu : il a voulu qu’il n’y ait pas de division dans le corps, mais que les différents membres aient tous le souci les uns des autres. » (Cor 12, 24-25)

Ces journées auront lieu les samedis 30 novembre 2013, 8 mars et 24 mai 2014 et sont ouvertes à tous. Je vous invite vivement à y participer.

Dans la joie de la solennité de la Toussaint qui nous donne de fêter tous ces frères et soeurs aînés dans la foi qui nous stimulent par leur exemple, nous aident de leur prière et nous encouragent à travailler pour que vienne le règne de Dieu. Bien fraternellement.

+ Pascal ROLAND

Samedi 30 novembre

A la Chapelle des Vennes à Bourg
– 9 h 30 Accueil
– 10 h Temps de prière
– 10 h 30 Introduction
– 11 h Témoignages : personnes âgées, migrants, famille… Temps de carrefours, reprise et synthèse
– 12 h 30 Pause/Préparation repas
– 13 h Repas
– 14 h 15 Ateliers : danses, jeux, Accueil / temps à l’oratoire, parole incarnée, gestuation
– 15 h 45 Pause
– 16 h Messe
20 h 30 : En lien avec la rencontre de la Diaconie, veillée de prière pour la Vie naissante au Sacré-Coeur

Contact : Pierre Davienne
Maison du Sappel
01450 La Balme sur Cerdon
04 74 37 36 80