Equipes du Rosaire

Compte-rendu du Conseil diocésain

Compte-rendu du Conseil diocésain du jeudi 12 septembre 2013 à Cerdon chez les S?urs dominicaines de l’Eucharistie

Après un temps d’accueil autour d’un café, la journée démarre par un mot de Chantale Courtin, responsable diocésaine :

J’espère que, pour chacun de vous, l’été se sera bien passé, qu’il vous aura apporté repos et détente, un peu de « vivre autrement » qui permet à chacun de nous recentrer sur l’essentiel de nos vies.

Avec ce Conseil diocésain, nous démarrons une nouvelle année pour nos Equipes du Rosaire. Nous avons la joie de vous annoncer la naissance d’une nouvelle équipe à Montluel, équipe qui a été mise en route par Maryse Pollet, elle nous en parlera tout l’heure ; une autre équipe devrait voir le jour bientôt à Cerdon.

Le 26 juin, Dominique Foulon (responsable de l’Equipe du Rosaire-enfants) et moi-même avons eu la chance de pouvoir retrouver à Ars le père Roger Madiela arrivé à St Etienne quelques jours plus tôt de la République démocratique du Congo : il s’occupe d’un groupe d’enfants de la rue, groupe en lien avec les enfants de l’Equipe du Rosaire de Dominique. Ce fut une belle journée à Ars. Le père Roger l’a vécue comme un vrai cadeau : en découvrant le charisme et la vie du saint curé d’Ars, il a senti là un souffle pour vivre son « tout jeune » sacerdoce. Dans le diocèse d’Evreux, où il est venu prendre une charge pastorale pendant l’été, il a reçu avec joie la visite de Marie-France Sellier, coordinatrice internationale : ensemble ils ont envisagé la naissance du Mouvement dans la République démocratique du Congo.

Je voudrais vous dire aussi, que j’ai reçu en août une carte de Lourdes de notre évêque, Mgr Pascal Roland, carte écrite à la main, adressée bien personnellement, me disant : « Que le Seigneur bénisse et fasse fructifier votre engagement au service de la croissance spirituelle et de l’évangélisation. Ma prière vous accompagne » Cette attention aux Equipes du Rosaire m’a beaucoup touchée. Notre évêque compte sur nous, prie pour nous : nous allons développer le Mouvement dans le diocèse avec encore plus d’ardeur. Si Monseigneur Pascal Roland compte sur nous, il en est une autre aussi qui a besoin de nous : c’est notre Mère, la Vierge Marie. Chaque Equipe du Rosaire lui appartient : chaque équipe est une petite veilleuse allumée dans notre monde un peu sombre, chaque Equipe du Rosaire est un lieu de partage, d’écoute de la Parole de Dieu en même temps qu’un lieu d’amitié, d’amour fraternel. Nous avons à donner au monde aujourd’hui ces petites veilleuses, la Vierge Marie nous le demande, nous le ressentons bien. Et aussi que ces petites veilleuses soient de bonne qualité pour bien éclairer : prenons du soin de notre équipe, aimons-la et agrandissons-là.

Après la méditation du 2e Mystère Lumineux : les Noces de Cana, notre aumônier diocésain, le père Pierre Le Bourgeois nous a fait un bel enseignement sur : « La responsabilité en Église – La responsabilité dans les Équipes du Rosaire » éclairée par les Noces de Cana. (Voir la pièce jointe. Vous pouvez aussi écouter ou réécouter l’enseignement du père Pierre sur le site de la paroisse de Nantua http://saintmichelnantua.com/Exercer-une-responsabilite.html)

A 11h30, nous avons vécu une eucharistie à l’église de Cerdon, messe en l’honneur de « Marie, Reine de la Paix ». Puis le repas partagé fut un beau moment de convivialité et d’amitié.

Après quelques échanges sur l’enseignement du Père Pierre du matin, notre trésorier Michel Foret nous a donné un petit bilan financier.

Chantale a rappelé deux dates importantes :
-* le samedi 19 octobre 2013 : récollection des Equipes du Rosaire à Montluel, dans la salle Saint Marc, près de l’église : « Réflexion et méditation sur le Credo en synthèse de l’Année de la Foi. »
-* le samedi 17 mai 2014 : grand rassemblement régional à Ars avec les diocèses de Grenoble, Valence, Viviers, Lyon et Belley-Ars.

Lors d’un tour de table, ensuite, chaque participant a tenté de répondre à ces trois questions :
-* Quels points positifs pourriez-vous souligner dans votre équipe ? Quels points à améliorer ?
-* Qu’est-ce qui a été marquant pour vous dans votre équipe durant cette année ?
-* Comment définiriez-vous la dimension missionnaire de votre équipe ?

Voici les réponses de chacun :

-* Zone Dombes-Bords de Saône : Equipe Maryse Pollet
-** Points positifs : nous sommes neuf membres et nous retrouvons tous les premiers mercredi de chaque mois dans la joie de vivre ce temps ensemble pour méditer l’évangile avec Marie, prier pour toutes les intentions que nous portons personnellement ou qui nous sont confiées et que nous déposons dans le soeur de Marie et de Jésus. C’est à chaque fois un temps de joie, de partages fraternels, de soutien spirituel et fraternel dans les joies et les peines partagés par chacun toujours dans la confiance en la Divine Miséricorde de Dieu.
-** Les points à améliorer : pour l’heure, nous ne sommes pas très missionnaires, nous n’accueillons pas de nouveaux membres. Nous prions Marie de nous donner l’audace d’inviter autour de nous.
-** Ce qui a été marquant et porte une dimension missionnaire : nous portons dans la prière une nouvelle équipe qui a vu le jour à Montluel et pour une autre qui va démarrer à St André de Corcy. Maryse a rencontré le Père Marysse, curé du groupement paroissial de Chalamont, pour lui présenter les Equipes du Rosaire et a déposé des tracts des Equipes à l’église de Versailleux ainsi qu’à Ars sur Formans.
-** Sur le groupement paroissial de Villars les Dombes ! deux équipes se retrouvent chaque mois pour prier. Une troisième équipe se retrouve aussi chaque mois pour prier avec les fascicules mensuels auxquels elle est abonnée mais ne fait pas partie du Mouvement Diocésain des Equipes du Rosaire !

-* Zone Dombes-Bords de Saône : Equipe Danièle Rigaudier
-** Points positifs : nous sommes quatre actuellement dans notre équipe. Lors de nos rencontres, nous prenons le temps de lire l’introduction du livret que nous trouvons très riche avant d’aborder la prière et les questions qui suivent. Nous avons le sentiment d’aller plus loin dans notre réflexion sur la foi.
-** Les points à améliorer : nous avons toujours à améliorer notre réflexion pour approfondir notre foi ensemble
-** Ce qui a été marquant : il n’y a rien eu de marquant dans notre équipe.
-** Pour la dimension missionnaire : pour chacune cette dimension se limite autour de nous… c’est très restrictif, souvent auprès de la famille, petits enfants pour celles qui en ont. Pour Danièle, sa grande souffrance est bien de ne pouvoir faire connaître et aimer Jésus, la Vierge Marie, à ses proches. Il y a trop de fermetures ! Elle regrette aussi que sur le plan paroissial, rien ne soit fait pour favoriser cette ouverture. Notre seule arme, c’est la prière, il n’y a rien de petit aux yeux du Seigneur. St Paul nous dit « tenons fermes dans l’espérance ». Nous nous raccrochons aussi à cette parole de St Jean Chrysostome « celui qui prie tient le gouvernail du monde ».

-* Zone Bresse-Revermont : Secteur de Ceyzeriat-Treffort : Equipe Monique Didier-Laurent
Nous sommes trois femmes de 74 à 82 ans. L’âge nous unit ainsi que notre foi au christianisme. Toutes les trois pratiques et de milieu rural. Deux veuves et une en couple. Deux se connaissent depuis de nombreuses années. Monique seulement depuis une dizaine d’années. Nous sommes grand-mères toutes les trois.
-** Les points à améliorer : s’ouvrir à d’autres pour partager ce bonheur de se retrouver.
-** Ce qui a été marquant : la joie que nous avons à nous retrouver est croissante, nous tient à soeur et nous fait grandir dans la foi. Nous aimons beaucoup partager nos témoignages.
-** Pour la dimension missionnaire : que notre bonheur de vivre l’évangile avec la Vierge Marie dépasse notre équipe et que la méditation, la réflexion et la mise en pratique de prière interrogent peut-être notre entourage.

-* Zone Bresse-Revermont : Secteur de Coligny ? Equipe Marie-Claude Chanel
-** Points positifs : nous sommes plus à l’aise avec les lectures et nos échanges sont riches. Depuis plusieurs rencontres, nous veillons à commencer tout de suite avec le feuillet cela nous évite de nous éparpiller…
-** Les points à améliorer : Nous n’arrivons pas à parler des EDR en dehors de l’Eglise (même au sein de l’Eglise nous avons du mal !).
-** Ce qui a été marquant : notre rencontre juillet/août suivie d’une messe et d’un repas en commun avec les trois équipes + Foissiat. Atmosphère chaleureuse et bon accueil par les religieuses de Cuet. Le rassemblement diocésain à l’Evêché avec des intervenants de qualité et des enseignements intéressants. Le retour de Mireille après l’épreuve qu’elle a traversée.
-** Pour la dimension missionnaire : nous animons deux messes (en mai et en octobre), cela nous permet de témoigner de notre existence et notre persévérance, ensuite nous proposons un repas partagé à tous ceux qui le veulent. En mai trois personnes extérieures ont déjeuné avec nous et l’une d’elle se disait intéressée par les EDR… Une personne (dans l’équipe Marie-Claude depuis un an) dit avoir eu envie de connaître le mouvement suite à une messe animée par les EDR à St Etienne du Bois. Nous comptons sur l’appui du prêtre… peut-être qu’au moment d’un décès où des familles ont besoin de soutien pourrait-il parler de nous ?

-* Zone du Haut Bugey et du Pays de Gex ? Secteur d’Oyonnax ? Equipe Josette Menteur
-** Points positifs : en compagnie d’Alice nous faisons nos rencontres en maison de retraite chaque premier jeudi du mois. Le positif : certaines personnes agressives ne le sont plus quand on commence la prière en équipe avec nos petits livrets et avec la présence de cette Vierge éclairée par la bougie. Lorsque les personnes de la maison de retraite nous voient, elles savent que c’est pour la messe ou pour les Equipes du Rosaire et cela les rend joyeuses. Nous sommes une équipe de frères et soeurs : il y a de l’affection entre nous.
-** Le négatif : deux personnes qui lisaient bien ont des problèmes de vue (en attente de visite chez l’ophtalmo) et cela devient plus difficile pour trouver des personnes participant aux lectures.
Il n’y a pas d’attribution de n° aux personnes de la maison de retraite car elles ont pour la plupart la maladie d’Alzeimer. Nous leur conseillons de dire chaque jour un Notre Père et dix Je Vous Salue Marie, mais cela semble compliqué.
-** Ce qui a été marquant :
– le thème de l’an passé « vous êtes le temple de l’Esprit ». Nous sommes le temple de Dieu. Touchés par l’Esprit Saint, nous pouvons annoncer la Bonne Nouvelle. Chacun a reçu des dons et nous annonçons la Parole de Dieu dans l’obéissance à l’Esprit. Le numéro de juin parlait de l’ordination sacerdotale et on a rendu grâce. (Le fils de Josette a été ordonné en juin)
– l’année de la foi du 11 oct 2012 au 24 nov 2013 solennité du Christ Roi,
– l’élection du Pape François
-** Pour la dimension missionnaire : nous ne restons pas tournés vers nous-mêmes mais vers les autres et le bonheur, nous le trouvons dans l’amour que Dieu porte à chacun. On prend plaisir à prier à plusieurs et on se sent frères et soeurs, tous bien imparfaits mais désireux de mieux aimer Dieu et les autres.

-* Zone du Haut Bugey et du Pays de Gex ? Secteur d’Oyonnax ? Equipe Anne-Marie Guy
-** Points positifs : nous avons toujours la même joie de prier ensemble, de réfléchir sur le texte d’évangile et le petit livret nous aide beaucoup à approfondir notre foi et notre connaissance des textes sacrés. Nous parlons plus facilement de Dieu et de Marie.
-** Les points à améliorer : une ou deux personnes sont encore perdues avec le calendrier. Que faire ?
-** Ce qui a été marquant : deux personnes ont rejoint notre équipe.
-** Pour la dimension missionnaire : déjà, par ces rencontres, nous sommes en relation régulière avec d’autres et peut-être cette petite graine grandira puisque notre équipe ose inviter d’autres personnes. Dans notre quartier, nous essayons d’être des témoins joyeux et plein d’espérance.

-* Zone Bugey-Sud ? Secteur d’Hauteville : Equipe Thérèse Monerri
-** Points positifs : bonne entente, simplicité, confiance et bienveillance qualifient nos partages.
-** Les points à améliorer : plus d’audace pour inviter.
-** Ce qui a été marquant : le départ d’une personne âgée et l’aggravation de la maladie d’une autre participante.
-** Pour la dimension missionnaire : nous croyons à la toute-puissance de la prière et, par nos échanges, à l’approfondissement de la compréhension de l’évangile. Nous avons conscience d’être une petite communauté parmi tant d’autres.

-* Zone Bugey-Sud ? Secteur d’Hauteville : Equipe Georgette Maire
-** Points positifs : l’amitié, l’assiduité de nos rencontres, la confiance réciproque, l’enrichissement mutuel dans nos différences. La fidélité pour ce temps de prière bien uni(e)s dans la paix et la joie d’être ensemble avec Marie notre mère qui nous conduit à Jésus. Nos rencontres qui sont la richesse apportée par la parole où nous avançons avec Marie sur le chemin à la lumière du Ressuscité.
-** Les points à améliorer : s’ouvrir davantage aux autres pour mieux inviter, essayer de rencontrer des personnes loin de notre communauté paroissiale, lors de la dernière rencontre, nous avons pris une résolution : prier à cette intention bien précise… que Marie nous guide avec l’Esprit Saint vers celui ou celle qui attend… que nous ayons de l’audace pour rencontrer l’autre.
-** Ce qui a été marquant : la participation de Jean-Michel où nous avons favorisé plusieurs rencontres mensuelles à son domicile avec son épouse Danièle habitant à proximité d’un établissement de soin où elle rencontre des malades qui sortent. Danièle leur parle de Marie et les invite. La chaise du prochain : nous avons une nouvelle personne (une dame âgée et veuve) très heureuse de sa première rencontre ; elle n’a pas assisté à la dernière à cause d’un rendez-vous mais viendra la prochaine fois.
-** Pour la dimension missionnaire : dimension très humble… mais c’est l’école de Marie l’humble servante. « Semer le bon grain » auprès des personnes rencontrées pour que Marie touche leur soeur. Etre vraiment à l’écoute des personnes pour leur transmettre le désir de rencontrer Marie et Jésus.