Paroisse Ars

PENTECOTE : Manifestation de l’ESPRIT SAINT dans l’EGLISE

La lecture de l’Evangile nous permet de découvrir que Jésus « SOUFFLE l’ESPRIT SAINT » sur le groupe des apôtres rassemblés. De même le jour de Pentecôte c’est « sur les apôtres tous réunis » que l’ESPRIT SAINT se manifeste à travers le signe des langues de Feu (Actes 2,1-3).

Certes chacun de nous reçoit personnellement l’ESPRIT SAINT dans les sacrements. Mais ce n’est pas pour autant un don exclusivement individuel. Et c’est dans la communion à l’Eglise que nous pouvons affirmer la présence de l’ESPRIT en nous et dans les actes que nous posons. Sans cette communion à l’Eglise il peut y avoir une sotte et même fausse prétention à prétendre avec certitude avoir reçu un don particulier de l’ESPRIT. Il appartient à l’Eglise de confirmer.

Une homélie africaine du 6ème siècle me paraît bien exprimer cette réalité. « … si quelqu’un dit à l’un de vous : Est-ce que tu a reçu l’ESPRIT SAINT car tu ne parles pas toutes les langues ? » Voilà ce qu’il faut répondre : « Parfaitement, je parle toutes les langues. Car je suis dans ce corps du Christ qui est l’Eglise, laquelle parle toutes les langues. En effet, par la présence du SAINT ESPRIT qu’est-ce que Dieu a voulu manifester, sinon que son Eglise parlerait toutes les langues ? »



Autrement dit, si je ne vis pas avec l’Eglise, dans l’Eglise, j’ai beau prétendre avoir reçu l’ESPRIT SAINT, je peux risquer de ne parler qu’une langue : la mienne. Alors suis-je sûr d’avoir vraiment reçu l’ESPRIT SAINT ? Ne serait-il pas prudent d’émettre un doute ? Certes l’ESPRIT SAINT remplit tout l’univers, mais l’univers des hommes est-il sur la bonne longueur d’onde de l’ESPRIT SAINT ?


Père René LAVAUR.