Paroisse Oyonnax

La semence

Cet homme qui jette le grain dans son champ… c’est toi Seigneur Jésus. Tu as jeté le grain de l’amour, de la foi, tout au long de ta vie. Tu l’as jeté d’abord au cours d’une vie cachée aux yeux des hommes, mais remplie d’amour pour Dieu et de disponibilité à sa volonté. Plus tard, tu l’as jeté dans le champ de la Palestine par tes paroles et par ton attention aux autres… Puis de semeur, tu es devenu semence : tu as été le grain de blé jeté en terre pour donner beaucoup de fruit. Semeur, chacun de nous doit l’être à ta suite. Tu nous envoies dans le champ du monde pour y répandre le bon grain : la foi, l’amour, la paix pour répandre cette semence par nos paroles, mais surtout par notre vie éclairée par la foi et vivifiée par ton amour. Le paysan répand les grains dans son champ, puis il compte sur la nature pour les faire germer et grandir ; nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, c’est la merveille du travail du Créateur. Il en va de même pour la semence spirituelle : tu nous demandes de semer, mais c’est toi qui fais pousser et produire du fruit en son temps. Donne-nous la patience et l’humilité du cultivateur.

Nous sommes si souvent pressés ; nous voulons voir des résultats… Et nous nous imaginons si facilement que c’est le résultat de notre travail, alors que nous n’avons apporté qu’une part minime du labeur ! Oui, donne-nous un coeur humble et disponible, Seigneur, un coeur plein de reconnaissance aussi pour la grâce que tu nous fais en nous demandant de travailler à ton champ.

Donne-nous de rester à notre place : nous sommes des serviteurs quelconques ; nous n’avons fait que ce que nous devions faire (Lc 17, 10).

La célébration eucharistique nous rappelle que tu attends notre participation. Que notre vie tout entière, unie à la tienne, contribue à ton règne dans le monde d’aujourd’hui !

Méditation du Père Duvillaret dans Signes d’aujourd’hui