Société Nouvelle Gorini

Assemblée Générale 2012

Assemblée générale de la Société Nouvelle GORINI
(8ème année)
Bourg-en-Bresse le 15 mars 2012

-* 1 La publication du bulletin annuel

La diffusion de la Revue d’histoire religieuse des Pays de l’Ain commence à être connue, dans le monde des chercheurs en histoire religieuse. Cette influence peut se mesurer, au niveau de multiples initiatives prises par des historiens qui proposent leur collaboration à la SN GORINI, pour écrire un article dans le bulletin. Une pré-programmation des sommaires des prochains numéros couvre les années 2013-2015.

Cette générosité des auteurs potentiels est déjà visible dans le bulletin n° 7 de l’année 2011, dont le sommaire présente onze contributions :
– Foi ou raison : le choix de l’abbé Gorini. Dominique BLOT
– L’ordre de la Visitation dans l’Ain. Joël LAMBERT
– Le meurtre au hameau des Pérouses, commune de Foissiat, de Jean-Louis Maistre, prêtre assermenté de Cuiseaux. Michel COMTET
– Aux origines de l’Institut des Frères de la Sainte-Famille. Théodore BERZAL
– Deux prêtres amis au XIXème siècle : Pierre Pousset et Jean-Marie Vianney. Jeanne POUSSET-CARCEL, Bernadette CARCEL
– Possessions démoniaques en Bugey au XIXème siècle. Yann CRUIZIAT
– Quand les Chartreux de Sélignac doivent quitter leur cellule. Augustin DEVAUX
– Parcours religieux en Dombes : l’église de Monthieux. Henri BARTHOUX
– Les Chartreuses et les Pays de l’Ain. Joël LAMBERT
– Trésors conservés ? Trésors révélés. Catherine PENEZ
– La bannière des Poilus d’Ars-sur-Formans. Violaine SAVEREUX

DSCN0222

-* 2 Des échanges avec d’autres sociétés savantes.

L’assise de la SN GORINI, tant au niveau de ses activités qu’à celui de ses publications et de ses projets, est suffisamment consolidée, grâce, aussi, à l’expérience des membres du bureau et du conseil d’administration, ce qui l’a autorisée à développer, dans l’année 2011, une politique d’ouverture et de dialogue avec d’autres sociétés savantes des départements voisins.

La formule retenue est celle de l’échange mutuel de publications entre sociétés savantes. L’appel a été entendu, puisqu’au 31 décembre 2011, 14 sociétés ont répondu favorablement à la demande de la SN GORINI et la plupart ont rappelé les liens anciens qu’elles entretenaient avec la Société GORINI. Politique à poursuivre.

DSCN0225

-* 3 De nombreuses collaborations

– Animation d’une émission mensuelle à RCF 01 sur le thème : « Histoire de l’évangélisation des Pays de l’Ain » (année 2011-2012).
– La SN GORINI a tenu un stand, dans le cadre des journées du livre, organisées par la Fédération du Patrimoine des Pays de l’Ain, à Hauteville (2 et 3 avril 2011) et à Bourg-en-Bresse (19 et 20 novembre).
– Des communications lui ont été demandées :
-** Tossiat, le 14 mai 2011, dans le cadre du 5ème centenaire de la dédicace de l’église de Tossiat (1511) ;
-** au Mas-Rillier, le 26 juin 2011, dans le cadre du 70ème anniversaire de la bénédiction de la statue monumentale de la Vierge (1941) ;
-** à Aggsbach (ancienne chartreuse, en Autriche), à l’invitation de l’Association des « Analecta cartusiana » (23-27 août 2011), pour une communication sur « la dispersion du mobilier des chartreuses dans les églises paroissiales du département de l’Ain au XIXème siècle ».
-** La SN GORINI a rédigé un article pour la revue de l’Académie de la Dombes (n° 34 de 2012) : « l’état des lieux de culte en Dombes au XIXème siècle ».
-** Les cahiers de Saint François de Sales (siège social château de Thorens. Haute-Savoie) ont sollicité la SN GORINI pour un article sur « Saint François de Sales, un pasteur accompli » (à partir de son labeur apostolique dans le Pays de Gex) (Décembre 2011- n°10).

DSCN0223

-* 4 Activités propres de la SN GORINI

– la publication des Actes sur le 4ème centenaire de la Visitation dans l’Ain (1610-2010) (colloque de Montluel ? 11 décembre 2010). Edition épuisée.
– en collaboration avec les Analecta Cartusiana (Autriche), l’édition en deux volumes des Actes du colloque international sur les chartreuses de l’Ain : « Les chartreuses de la Province Burgundiae aujourd’hui dans le département de l’Ain et l’Ordre des chartreux » (Belley 20-22 juillet 2010).
– la sortie culturelle à Moulins (Allier), le 8 octobre : visite de la cathédrale et son célèbre triptyque de la Vierge en gloire (vers 1501), et celle du musée de la Visitation qui présente les collections du patrimoine des monastères de la Visitation, grâce à une exposition temporaire : « De l’ombre à la lumière. Mécénat et dons précieux à la Visitation ».
– la tenue d’une journée d’études historiques, à Dagneux, le 19 novembre 2011, consacrée à « l’enseignement congréganiste dans l’Ain de 1801 à 1905 », sous la présidence du Professeur Guy AVANZINI, (professeur émérite des Sciences de l’Education ? Lyon II). Riche de 10 interventions, cette journée d’études a permis de porter un regard neuf sur le patrimoine éducatif des congrégations enseignantes. Cette journée a suscité un tel intérêt qu’elle a ouvert un chantier d’inventaire de ces congrégations, dans la perspective d’élaborer, dans le moyen terme, un répertoire historique des congrégations enseignantes dans l’Ain (1801-1905). La recherche de collaborations est lancée depuis le mois de février dernier. Les Actes viennent de paraître.
– enfin, il convient de souligner l’établissement de liens entre la SN GORINI et le CERCOR, le centre européen de recherche sur les congrégations et les ordres religieux (Université Jean Monnet de Saint-Etienne). La SN GORINI se présente, pour le CERCOR, comme une société d’histoire religieuse originale dans la région Rhône-Alpes, qui n’a pas de structure universitaire, mais qui se dote d’une méthode de rigueur scientifique qui lui assure le sérieux de sa démarche historique.

Joël LAMBERT
Président de la SN GORINI