Paroisse Marboz

Des jeunes sont là, et en photos, le 12 février.

Notre messe du 12 février revêt un caractère tout particulier avec la présence d’un groupe de 8 jeunes de propédeutique de la Maison Saint Augustin de Paris et de leur supérieur le Père Jacques de Longeaux, groupe de jeunes dont l’enfant du pays Stéphane Fernandes fait partie.

Stéphane a fréquenté notre église de St Etienne du Bois très tôt ; bon gré, mal gré, il a dû apprendre à se tenir tranquille, puis il a mis son énergie dans son rôle de servant de messe, il a assuré le caté des 6° l’année de son bac puis nous l’avons vu moins souvent à St E.
Nous le retrouvons avec plaisir, nous qui le portons particulièrement dans nos prières depuis qu’il a fait connaitre sa volonté de suivre Dieu en se préparant à l’entrée au séminaire.
01-25
Le très grand froid qui sévît depuis presque deux semaines, a empêché un certain nombre de paroissiens de sortir de chez eux mais une bonne participation est à souligner.
Oui il fait froid dehors mais il fait chaud dans nos coeurs. Nous appelons beaucoup à chanter
« Un grand champ à moissonner, une vigne à vendanger.
Dieu appelle maintenant pour sa récolte!
Un grand champ à moissonner, une vigne à vendanger.
Dieu appelle maintenant ses ouvriers! »

Et nous avons été entendu, semble-t-il.

Le chant d’entrée donne le ton : « partir où l’esprit nous envoie »
02-25 Accueil par le Père Didier : il se réjouit que des jeunes répondent à l’appel du Seigneur.
04-231° lecture par Pierre-Henri : Lecture du livre des Lévites « Impur, le lépreux ».
05bisJean nous a fait partager le psaume 101 par une magnifique prestation de psalmodie.
06-222°lecture par Eloi : on en retiendra « mon modèle à moi, c’est le Christ ».
07-21La lecture de l’évangile de Jésus-Christ selon St Marc et la prédication ont été assurées par le Père Jacques de Longeaux : 08-19Il a repris la signification de la lèpre tout d’abord au premier sens du terme puis au sens symbolique. Il a rappelé que la force du geste de Jésus ? toucher un lépreux- et que la mission du Christ est nécessaire, qu’elle n’est pas dépassée. Annoncer Jésus Sauveur est une urgence ; c’est la responsabilité de tous les chrétiens.
Le Père Jacques de Longeaux profite de son temps de prédication pour nous préciser que l’année de propédeutique, appelée aussi année de fondation spirituelle, est nécessaire aux jeunes pour enraciner l’appel de leur vocation, et pour créer et fortifier leur relation personnelle au Christ.
09-19
Après l’Agnus, les paroissiens ont pu échanger un geste de Paix, geste qui dans notre paroisse est réservé aux grandes occasions ; et aujourd’hui c’était une grande occasion !
EuchLes deux prêtres de ce dimanche ont assuré conjointement la célébration de l’Eucharistie, assistés de deux servants de messe : Stéphane et Grégoire.
016L’office s’est terminé avec le chant d’envoi après l’Angélus et la bénédiction finale.

Quelques conversations amicales se sont tenues à l’entrée de l’église avant que chacun ne reparte à ses occupations.
Encore merci à tout le groupe qui a repris la route de Paris, illico presto, pique-nique en poche !

Marie-France Bulin, avec les photos de M.Gros

PS : Si, comme moi, vous avez plein de questions qui se précipitent dans votre tête…allez visiter ce site