Ordre Equestre du Saint Sépulcre de Jérusalem

Adoubements de Ordre Equestre du Saint Sépulcre de Jérusalem à Lyon

Le samedi 21 mai 2011, la cérémonie d’adoubement de l’Ordre équestre du Saint Sépulcre de Jérusalem a eu lieu en la primatiale Saint Jean de Lyon.

Elle était présidée par Son Eminence Révérendissime le Cardinal Barbarin, lui-même membre de l’Ordre.
Les adoubements ont été précédés le matin par le chapitre de la Lieutenance de France et vendredi 20 mai par une veillée de prières (la veillée d’armes) avec les impétrants en l’église Saint Nizier. Au cours de ces cérémonies, chevaliers, prêtres et dames reçoivent l’adoubement et l’investiture selon l’antique rituel confirmé par la Sacrée Congrégation des Rites.

ADOUB_75

Ils affirment publiquement leur foi, s’engagent à une pratique courageuse et constante de leurs devoirs de catholiques et promettent de soutenir moralement et matériellement les oeuvres de Terre sainte. Ils garantissent de se rendre sur place aussi souvent qu’ils le peuvent, de façon à maintenir les liens humains indispensables entre l’Ordre et les communautés du patriarcat latin de Jérusalem.

Cet ordre de chevalerie héritier des croisades est placé sous l’autorité du Saint Siège et reconnu par l’Etat français. Le Grand maître de l’Ordre est un cardinal nommé par le Pape et le Grand Prieur est le Patriarche latin de Jérusalem, Sa Béatitude Monseigneur Fouad Twal. L’Ordre du Saint-Sépulcre compte plus de 23 000 membres dans une quarantaine de pays et la Lieutenance de France comprend plus de 900 membres, répartis sur l’ensemble du territoire national.

SALUT_28

L’Ordre du Saint Sépulcre de Jérusalem a reçu pour mission de maintenir autour des Lieux Saints les communautés catholiques successeurs de la toute première Eglise.
Pour contribuer à assurer leur survivance en Terre Sainte (Israël, Palestine, Jordanie), l’Ordre s’attache à aider matériellement et spirituellement les populations locales, et à atténuer les effets désastreux de 60 ans de guerre sur les populations de toutes origines et confessions.

Il soutient financièrement le Patriarcat latin de Jérusalem, avec son séminaire de Beit Jala, ses 64 paroisses, ses 43 écoles, ses crèches, ses dispensaires, ses maternités et hôpitaux.

Ainsi l’Ordre du Saint Sépulcre de Jérusalem contribue au développement humain et social par l’éducation et par l’aide d’oeuvres catholiques pour enfants, handicapés et personnes âgées. Il s’efforce par des actions en France (colloques, livres, conférences …) de faire connaître la situation difficile des chrétiens en Palestine afin d’oeuvrer pour la paix et la réconciliation des différentes communautés.

Ph PASTEAU