Fête de l’Epiphanie = galette des rois, les rois mages!

Fête de l’Epiphanie : les mages se laissent guider par une étoile !

Dans nos églises, les trois rois mages ont pris place aux abords de la crèche. E1

A Saint-Etienne du Bois, mercredi 5 janvier, les enfants du catéchisme et de l’éveil à la foi sont invités à venir célébrer cette fête avec leurs proches et les paroissiens qui le souhaitent.

Le jour de naissance de l’humanité.

Une étoile est apparue à l’Orient : elle pousse les mages à chercher l’enfant qui vient de naitre ; puis ils ne la voient plus. De nouveau l’étoile se montre et s’arrête au-dessus du lieu où se trouvait l’enfant. Aussi les mages éprouvèrent une très grande joie, quand ils la revirent.
Accueillons, nous aussi, cette grande joie dans nos coeurs. Car les anges annoncent cette joie aux bergers.
Adorons avec les mages, rendons gloire avec les bergers, dansons avec les anges !
Il nous est né aujourd’hui un Sauveur, qui est le Messie, le Seigneur (Lc2, 11).
Le Seigneur est Dieu, et il nous illumine (Ps 117, 27), non pas sous son aspect divin, pour ne pas épouvanter notre faiblesse, mais dans la condition de serviteur, pour libérer ceux qui étaient réduits en servitude.
Qui donc aurait un coeur assez endormi, qui serait assez ingrat pour ne pas se réjouir, pour ne pas exulter et rayonner devant un tel évènement ? Cette fête est le fête de toute la création : elle accorde à notre monde des biens célestes, elle envoie des archanges. Les étoiles accourent du haut du ciel, les mages quittent les nations païennes, la terre offre son accueil dans une grotte. Que personne ne soit indifférent, que personne ne soit ingrat ! Nous aussi, faisons entendre des cris de joie !
Nous appelons cette fête « Théophanie » ; nous célébrons le salut du monde, le jour de naissance de l’humanité.

S. BASILE LE GRAND

Saint Basile le Grand, évêque de Césarée en Cappadoce (+379), fonde pour les pauvres une cité hospitalière qu’on appela « Basiliade » et qui est devenue le centre de l’actuelle ville de Kayseri, en Turquie. Il rédigea les règles suivies encore aujourd’hui par une large partie des moines d’Orient.

Extrait de Magnificat

Situer Kayseri, ville de Cappadoce. (voir le 22 décembre)

M-O Fernandes