Paroisse Sanctuaire Saint-Pierre Chanel - Cuet

L’Avent: quel attente pour aujourd’hui?

L’Avent, période qui fait mémoire de la venue de Dieu au milieu de nous.

Chaque commencement porte en soi une grâce particulière

, parce qu’il est béni par le Seigneur. Pendant cet Avent, il nous sera donné une fois encore de faire l’expérience de la proximité de Celui qui a créé le monde, qui oriente l’histoire et qui a pris soin de nous jusqu’à arriver à ce sommet de sa complaisance : se faire homme. C’est justement le grand et fascinant mystère du Dieu avec nous, et même du Dieu qui se fait l’un de nous, que nous allons célébrer ces prochaines semaines, en marchant vers le saint Noël.

Pendant le temps de l’Avent, nous entendrons l’Eglise qui nous prend par la main et, à l’image de Marie

la très sainte, exprime sa maternité, en nous faisant faire l’expérience de l’attente joyeuse de la venue du Seigneur qui nous embrasse tous dans son amour qui sauve et console.
Alors que nos coeurs se dirigent vers la célébration annuelle de la naissance du Christ, la liturgie de l’Eglise oriente notre regard vers le but définitif : la rencontre avec le Seigneur qui viendra dans la splendeur de sa gloire.

C’est pourquoi, nous qui, dans chaque eucharistie, « annonçons sa mort, proclamons sa résurrection dans l’attente de sa venue »,

veillons dans la prière. La liturgie ne se lasse pas de nous encourager et de nous soutenir, en plaçant sur nos lèvres, aux jours de l’Avent, le cri sur lequel se referme toute l’Ecriture, sur la dernière page de l’Apocalypse de saint Jean : « Viens, Seigneur Jésus » (22,20).

Extrait du texte de l’homélie que Benoît XVI a prononcée lors des premières vêpres du premier dimanche de l’Avent, samedi 27 novembre.