Equipes du Rosaire

Les équipes du Rosaire ont tenu conseil

Compte-rendu du Conseil Diocésain des Equipes du Rosaire
le 16 septembre 2010 à la Cure de Bellignat

Etaient présents : Chantale COURTIN (responsable diocésaine) ? Père Pierre Le Bourgeois (aumônier diocésain) – Maryse POLLET (responsable diocésaine adjointe) ? Michel FORET (trésorier diocésain) ? Danièle RIGAUDIER, Marie-Claude CHANEL, Mireille PERDRIX, Annick RICHEZ, Thérèse et Maurice MONNERI : coordinateurs de secteurs et adjoints.

Chantale et le père Pierre nous ont accueillis en disant que la rencontre que nous allions vivre ensemble était « historique » : c’est le premier Conseil diocésain pour les Equipes du Rosaire de Belley-Ars.

Le Conseil diocésain a essentiellement pour tâche :
– d’aider et développer les Equipes dans le diocèse
– de veiller à la formation catéchétique, spirituelle, apostolique des membres
– d’organiser les rassemblements des Equipes du diocèse
– de faire prendre conscience que chaque Equipe participe à un Mouvement d’Eglise
– de prendre en compte les relations avec les autres Mouvements existant dans le diocèse.

Puis nous avons eu un temps de prière, nous avons demandé sur nous l’Esprit Saint en méditant le Mystère de la Pentecôte, prière préparée par les Equipes de Marboz. Nous avons confié au Seigneur par Marie nos responsables et membres d’équipes malades, dans l’épreuve. Nous avons rendu grâce pour Arthur, le petit-fils de Maryse, qui allait recevoir le sacrement du baptême le dimanche suivant.

Maryse nous informe qu’il s’est formé dans les Equipes du Rosaire 3 Marguerites (le Mouvement des Marguerites est né il y a une vingtaine d’années au Canada – Le but est de prier pour les prêtres, d’offrir une journée de la semaine pour un prêtre particulier et ainsi le soutenir dans son ministère et sa vie spirituelle.) : une Marguerite est composée de 7 personnes pour les 7 jours de la semaine. Une Marguerite s’est formée pour le frère Hugues-François Rovarino, ancien aumônier national, une pour le nouvel aumônier national le frère Hervé Jégou et une autre pour le père Pierre : la responsable de la Marguerite commence la prière un jeudi : jour du sacerdoce.

Ensuite, le Père Pierre nous a donné un enseignement sur le thème de l’année « J’ai vu une foule immense ? Mystère de l’Eglise » :
Le Père Pierre nous demande de prendre le Pape dans la prière. En ce moment il est au Royaume Uni et on tire à « boulets rouges » sur l’Église, il aura besoin de courage.
Nous fêtons St Corneille et St Cyprien ?martyrs- et c’est providentiel que leur fête tombe aujourd’hui… c’est plein d’espérance. Ce sont deux grands saints qui ont ?uvré pour l’unité de l’Eglise et qui ont payé de leur vie… un petit clin « Dieu » pour nous rappeler que ce qui doit être premier : c’est le Christ.
Martyr = témoin = ceux qui ont donné leur vie et ont été des témoins jusqu’au bout.
Le Saint Père au Royaume Uni va béatifier le Cardinal Newman qui a ?uvré pour l’Eglise. A son exemple, et comme Corneille et Cyprien, nous sommes nous aussi appelés à oeuvrer pour l’Eglise.

Le thème de l’année pour la méditation est « j’ai vu une foule immense ». (Compte rendu de cet enseignement à partir de notes prises par Marie-Claude Chanel) de Ap.chp7v.9 « Après cela, j’ai vu une foule immense, que nul ne pouvait dénombrer, une foule de toutes nations, races, peuples et langues. Ils se tenaient debout devant le Trône et devant l’Agneau, en vêtements blancs, avec des palmes à la main ». Cette parole de l’Apocalypse de st Jean nous donne une magnifique vision de l’Eglise qui se réunit autour du Trône de l’Agneau… c’est l’autel… c’est toute l’Eglise qui se rassemble pour l’Eucharistie.
Eglise = Ecclesia = assemblée qui se réunit à l’Eucharistie. A la messe : on fait ce qu’on a entendu dans cette lecture… avec la gloire du Ciel. Dans l’Eucharistie, il y a cette rencontre de l’Eglise ici-bas et de tout le Ciel.
Cette assemblée on dit qu’elle est convoquée et convoquante. Le Père de Lubac dans « Méditation sur l’Eglise » insiste sur cette double dimension : assemblée convoquée ET convoquante… rien n’est séparé. L’Eglise, ce n’est pas uniquement les gens qui se rassemblent, il faut tenir les deux ensemble… convoquée et convoquante.
Dimanche le Saint Père va béatifier le Cardinal Newman qui, à 15 ans, a fait une première conversion en faisant l’expérience : « moi et mon Créateur ». Découvrir que j’existe et que mon Créateur existe et j’ai un lien avec Lui, c’est fondamental ! C’est la recherche de la Vérité qui a conduit Newman (anglican) à rentrer dans l’Eglise catholique.
Ce lien qu’il a vu entre lui et son Créateur l’a conduit à comprendre l’incarnation de Jésus ? corps du Christ ? réalité du corps de la personne qui est incarnée… et c’est fondamental pour comprendre le mystère de l’Eglise car si je le découvre je dois être prêt à le vivre dans une société, une communauté… convoqué par le Créateur : le Christ (Verbe incarné). On découvre l’importance de vivre la relation intime avec Dieu dans l’Eglise.
St Paul nous le dit : l’Eglise est l’Epouse du Christ ; l’Eglise est Corps du Christ dont le Christ est la tête, l’Eglise est inséparable du Christ.
Jésus, quand Il est venu, Il est entré dans une famille… on oublie trop vite ces trente ans passés de Sa vie cachée dans cette famille et dans la société.
Jésus qui s’incarne passe dans une famille. La vie du Christ est inséparable de la vie de famille de l’ « ecclesia domestique ». Mais ensuite dans sa vie publique il ouvre à la dimension missionnaire. Première chose qu’il fait, il appelle les douze pour être avec lui. Il passe dans l’ « ecclesia missionnaire ».
L’Eglise c’est l’Assemblée convoquée par Jésus. « lorsque j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes ». C’est l’Eucharistie et à l’élévation nous sommes aspirés par le Christ ; pas uniquement ceux qui sont présents mais également ceux qui sont dehors.
Vu le nombre de messes célébrées par le monde, on peut penser qu’il y a à peu près une élévation par seconde et, à chaque fois, on entend cette Parole : « lorsque j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes » ; chaque assemblée qui est là : l’assemblée convoquée devient l’assemblée convoquante et missionnaire.
C’est parce que l’Eglise est une assemblée convoquée qu’elle est aussi convoquante. Tout homme peut dire « moi et mon Créateur » et comprendre ainsi le sens de l’Eglise.
Les quatre Evangiles se terminent par un envoi en mission : « ALLEZ ».
Le mystère de l’Eglise c’est cela : une assemblée convoquée et convoquante.
Dans l’Eglise, il y a une double dimension, une dimension visible et invisible. Visible : c’est l’organisation, un corps organisé, hiérarchisé, non pas comme une communauté civile et pyramidale mais une communion… à l’image de la communion trinitaire (un seul Dieu en trois personnes) et pour qu’il y ait une réelle communion une conversion personnelle est nécessaire dans l’amour. Ainsi nous entrerons dans un authentique respect des personnes de ce qu’elles sont en vérité. N’oublions jamais que l’Esprit Saint qui agit à travers l’Eglise. Il est l’âme de l’Eglise où chacun a sa responsabilité à l’intérieur de ce Corps, dans cette communion.
La nécessité d’une conversion personnelle faisait dire à Mère Térésa à qui l’on posait cette question : « qu’est-ce qu’il faudrait changer pour que ça aille mieux dans l’Eglise ? » réponse : « vous et moi ».
La Communion : c’est la Vie. Il faut que chacun ait sa place comme dans la Trinité ou circule l’Amour qui est centrifuge. La hiérarchie, il faut l’entendre au sens familial. C’est elle qui est le principe de la communion entre l’assemblée convoquée et convoquante.
Le Corps, est une réalité à voir dans la mission comme : chacun compte et la sainteté est la seule réalité essentielle pour chacun des membres. Si l’Eglise est un corps, c’est qu’il y a une vie. Elle fonctionne comme un organisme vivant… comme dans la vie : soit on progresse, soit on meurt ; et l’Eglise c’est pareil : si elle n’est pas vivante, elle meurt !
La première des choses à faire, c’est de faire circuler l’Amour de Dieu et alors on devient missionnaire. C’est ce que font les Equipes du Rosaire en se rassemblant autour de la Mère des vivants.
Marie ? la figure féminine qui donne la vie à l’Eglise… c’est l’Epouse, celle qui donne la vie. L’Equipe a cette réalité féminine grâce à l’image de Marie qui est capable de recevoir quelqu’un qui vient de l’extérieur.
Vous voulez être missionnaire : AIMEZ.
Dans St Matthieu il y a cette belle Parole de Jésus : « allez de toutes les nations et faites des disciples et moi je suis avec vous tous les jours ». N’ayez pas peur de vous laisser convoquer par le Christ afin d’aller et de porter du fruit !
Dans la fidélité à l’Eglise, le Seigneur nous donne de participer réellement à la mission, même si c’est parfois douloureux, parce que nous savons que Dieu est présent avec nous.
Citation : « Nul ne peut dire qu’il a Dieu pour Père s’il ne peut dire qu’il a l’Eglise pour Mère ».

N.B. Le Père Pierre Le Bourgeois nous parle de son livre qui paraîtra le 29 septembre prochain « Pour annoncer l’Evangile aujourd’hui »… un livre dont Mgr Dominique Rey dit « la paroisse missionnaire est au soeur du processus de nouvelle évangélisation que l’auteur décrit avec profondeur et finesse. (…) Puisse cet ouvrage favoriser une nouvelle conscience missionnaire dont l’Eglise et nos communautés chrétiennes ont tant besoin pour relever les défis anthropologies, éthiques et d’évangélisation du troisième millénaire ! »

Messe_eglise_de_Bellignat

Après ce riche enseignement, nous avons eu la messe à l’église de Bellignat. Le père Théodore Placca, prêtre de la paroisse est venu concélébrer et prendre le repas de midi avec nous.

Repas_partage_dans_l_amitie

Pour commencer l’après-midi, nous avons regardé le DVD présentant les Equipes du Rosaire. Puis Maryse a lu le premier chapitre du livre du frère Hugues-Françoise Rovarino : « Prier 15 jours avec le père Eyquem », chapitre qui nous redit comment sont nées les Equipes du Rosaire.

Michel Foret, trésorier diocésain, a présenté notre bilan financier.

Marie-Claude Chanel a accepté d’être secrétaire diocésaine. Mireille Perdrix prendra désormais la responsabilité de son équipe.

Puis nous avons parlé des projets pour 2010-2011 :
– 26-27 novembre 2010 : Forum d’évangélisation du Diocèse à la Maison JM Vianney à BOURG où nous pourrions faire une « atelier Equipe du Rosaire »
– 18 janvier 2011  (de 10 h à 16 h) : réunion des responsables d’Equipes pour un temps de formation. A Marboz ? après consultation du Père Cyril Rougeolle.
– (19 avril 2011) : messe chrismale à Nantua… rien à voir avec les Equipes mais chez le P.Pierre Le Bourgeois
– 14 mai 2011 : rassemblement diocésain des Equipes. Voir les S?urs dominicaines de Cerdon ou Bourg pour le lieu.
– Proposition d’enregistrement avec RCF pour la prière des Equipes du Rosaire : 4 personnes se sont proposées.
– Voir pour un article sur les Equipes dans la Voix de l’Ain et dans E.P.A.

Reflexions_projets_temoignages_des_5_secteurs_representes

Et chacun a donné des nouvelles de son secteur:
Hauteville : Nous sommes 13 personnes réparties en 2 équipes. En février, une personne est décédée : dans le mois qui ont suivi, une autre personne est arrivée ; elle a très vite accueilli chez elle, ce qui a permis à son mari fragilisé par un handicap de prier avec l’équipe.
Deux autres personnes sont venues se joindre à nous, l’une a été informée par la feuille paroissiale car chaque mois, nous demandons au prêtre de faire paraître les dates et lieu des rencontres en précisant qu’elles sont ouvertes à tous.Nous partageons soucis et joies et confions tout au Seigneur par Marie.

Lagnieu : 12 membres dont 8 assidus aux rencontres mensuelles. Cette année, nous avons eu la joie d’accueillir 2 personnes nouvelles dont une vivant en maison de retraite.
Le climat des rencontres est chaleureux, chacun est attentif aux autres ce qui permet la confiance.
Une chaine de prière s’est formée pour une équipière très gravement malade qui confiait il y a 3 semaines : « J’ai reçu 2 dons de l’Esprit Saint : la Force et la Joie ; je ne peux pas le dire à mon entourage qui me prendrait pour folle. »
3 membres ont pu participer à quelques actions de la démarche d’ évangélisation diocésaine : 8 mai : marche d’une journée avec la roulotte et spectacle « Oscar et la dame rose ».
3 personnes sont associées à l’équipe, ce sont des veilleurs : elles reçoivent le feuillet mensuel, s’associent à nos réunions par la prière mais ne peuvent y assister pour des raisons qui leur sont propres.
L’année dernière, pour lancer l’année en septembre, nous sommes allés passer une journée à Lyon découvrir Pauline Jaricot et son apostolat.

Villars les Dombes :
3 équipes existent dans notre secteur :
– Une équipe à Marlieux de 5 membres,
– Une équipe à Lapeyrouse de 11 membres dont une personne qui est venue suite au rassemblement diocésain du 13 mars à Ars. 3 nouvelles personnes seront invitées à partir de novembre dont deux envoyées par Chantale Courtin
– Une équipe à Villars les Dombes de 6 membres dont la responsable, coordinateur du secteur, témoigne plus particulièrement de ce qui se vit dans son équipe : nous nous réunissons le 1er jeudi du mois à 14hIl y a une personne qu’il faut prendre davantage en charge ou du moins lui rappeler le jour où l’on se retrouve. Le temps de prière est bon, il y a un vrai partage entre nous : il faut parfois redire les choses pour que cela ne dégénère pas en bavardages, rappeler avec délicatesse que l’on est là pour prier d’abord, les autres échanges viendront ensuite.
5 membres des nos équipes participeront au pèlerinage du Rosaire à Lourdes du 6 au 9 octobre 20
Nos 3 équipes se réuniront en décembre pour méditer ensemble la prière du feuillet et ensuite partage un repas fraternel. Nous invitons notre curé et sommes chaque année heureux de se présence et également heureux de recevoir sa bénédiction.

Marboz :
2 équipes de 10 actuellement… nous envisageons pour 2011 de faire démarrer une troisième équipe avec quatre personnes (2 de chaque équipe actuelle).
Marie-Claude Chanel laisse la place à Mireille Perdrix pour prendre la responsabilité d’une de ces équipes.
Le 19 mai : six membres des équipes se sont joints aux pèlerins de la caravane d’évangélisation. Bonne journée pour chacun vécue dans l’esprit de communion.
Le 18 juin : les deux équipes se sont retrouvées à la Balme d’Epy (petit Lourdes) pour une méditation du feuillet mensuel aux pieds de la statue de la Vierge Marie et pour partager un pique-nique chez Marie (notre grande soeur dans la prière). Beaux moments que nous souhaitons renouveler.
Changement de prêtre à Marboz, le Père Cyril Rougeolle ne connaît pas vraiment notre mouvement mais est très ouvert à celui-ci. Il doit participer à la prochaine réunion d’équipe et nous confie l’animation d’une messe : le 24 octobre prochain. Le P.Cyril annonce les réunions d’équipe sur les feuilles de messe.

Oyonnax : 4 équipes actuellement. Une 5e en devenir qui devrait démarrer en octobre. Une rencontre de secteur en janvier pour méditer la prière tous ensemble et partager la galette des rois.

Temps_de_priere

Nous avons terminé notre journée par la méditation d’une dizaine de chapelet et un chant d’envoi, heureux de ce temps précieux d’amitié et de partages.

Chantale Courtin, Responsable diocésaine
Père Pierre Le Bourgeois, Aumônier diocésain