Paroisse Oyonnax

L’écrit et la parole

L’écrit est figé, la parole est vivante. Les deux sont nécessaires pour que la parole d’hier puisse parler aujourd’hui, pour que la mémoire ouvre l’avenir.
L’évangéliste Luc illustre cette vérité. Il se renseigne soigneusement sur les événements du passé. Il en fait un récit à travers un exposé suivi. Il veut que les lecteurs puissent être sûrs des sources et comprennent le message. Auditeurs ou prédicateurs retenons bien le titre donné à ceux qui disent ou entendent l’humaine «Parole de Dieu» : «serviteurs de la parole», serviteurs et non pas maîtres !

Jean-Marie Bedez