Paroisse Saint-Denis-lès-Bourg - Péronnas

Notre corps forme un tout

Première lettre aux Corinthiens 12, 12-30

« Notre corps forme un tout ». Cette comparaison du corps n’est pas neutre. Paul ne compare pas l’Eglise à une machine dont chaque pièce a sa fonction, mais à un corps, vivant, et dont la vitalité est liée aux relations qui existent entre chaque partie. Relations vitales de dépendance, relations d’unité. Il n’y a qu’un corps, et pourtant il y a beaucoup de membres; aujourd’hui on pourrait parler de cellules, d’organes… Et la médecine nous montre de plus en plus les interactions entre tous ces organes. Les répercussions du mauvais fonctionnement sont surprenantes, comme les causes.
Ce qui fait l’unité du corps c’est le principe de vie. logocefLa nature elle-même, partant d’une cellule, a différencié les éléments pour que la vie soit vivante. Le principe d’unité de l’humanité, c’est Jésus. Le lien qui nous unit, est celui de l’interdépendance: que chacun ait à coeur l’épanouissement des autres dans leur « fonction ». Ce lien s’appelle service mutuel, pour que le corps soit parfait.